Tirer trop les cartes en matière sentimentale, bien ou pas bien ?

Tirer trop les cartes peut s’avérer catastrophique en matière sentimentale, notamment dans le cadre du rupture. Comme vous le savez, le Tarot est un outil extraordinaire. Il permet de savoir beaucoup de choses, bien avant qu’elles ne se dénouent. Mais tirer les cartes trop souvent dans une situation difficile peut conduire à l’effet inverse. Pourquoi ? Voici comment…

Dans quelle situation se retrouve-ton à trop tirer les cartes ?

Imaginez la situation suivante. Vous êtes, comme souvent il arrive dans mes consultations, face à une rupture sentimentale. Sous la pression des événements et de vos sentiments, vous souhaitez connaitre le dénouement.

Ce n’est pas que tirer les cartes ici soit néfaste. Au contraire, les cartes du Tarot permettent de planifier. Elles permettent aussi de mieux comprendre une situation et de s’y préparer d’une façon ou d’une autre. 

Mais, ici, dans le fait de tirer les cartes trop souvent, c’est la charge émotionnelle attachée à la situation, qui pourra jouer contre vous.

Voici le scénario possible de tirer trop les cartes dans cette situation

Admettons que vous vous demandiez si la personne va revenir. C’est la question la plus posée au Tarot. Et… sans doute la plus difficile. 

Dans l’absolu, le Tarot répondra une fois, et donnera une certaine combinaison de cartes. Il faut prendre cette réponse comme étant LA réponse. Cependant, en matière sentimentale, les choses sont un peu plus compliquées en raison de la grande fluctuence des émotions humaines.

Ainsi, vous pouvez demander quelles sont les intentions de cette personne envers vous ? Par exemple, les cartes pourront vous renvoyer qu’elle vous aime toujours, mais que la situation est compliquée pour elle. Dans cette hypothèse, vous serez à la fois rassuré et inquiet. Cela parce que l’issue de votre histoire dépendra de l’évolution émotionnelle de cette personne. 

Et c’est là que commence la galère de tirer les cartes trop souvent. En effet, en 30 ans de métier, s’il y a bien une chose que j’ai apprise, c’est qu’il n’y a rien de plus instable que les émotions et ce que les cartes en disent.

On peut demander au Tarot au sujet d’une transaction immobilière. On peut lui demander des choses concrètes comme planifier des actions. Vous constaterez d’ailleurs que dans ce domaine tirer trop les cartes n’est pas aussi problématique. On peut lui demander de nous parler de psychologie…  Mais en ce qui concerne les émotions et les sentiments des personnes, la situation est totalement instable et change tous les choses. 

Le phénomène particulier des émotions humaines

L’amour, ou du moins ce que l’on croit être de l’amour est une des choses les plus compliquées qui soit entre les êtres humains.

Une personne vous dit qu’elle vous aime aujourd’hui. Mais vous ne pouvez être sur de ses sentiments demain. Cela bien sur conduit à comprendre qu’une relation entre deux personnes est surtout basée sur une histoire présente. Il s’agit aussi de tisser un lien de confiance mutuel qui doit se projeter dans le temps. La difficulté, c’est que souvent, les relations ne reposent pas sur l’amour véritable.

Emotions et sentiments… la différence

Nous constaterons, que les humains confondent souvent les émotions et les sentiments. Les émotions, dans le cas des relations, sont des attirances, des attachements, des désirs… Les sentiments, c’est l’amour par exemple. Bien sur, il existe aussi des émotions positives comme la joie… mais ici nous parlons surtout d’une situation de rupture.

Cependant, l’amour tel qu’il devrait être est rare. Souvent, on confond l’amour avec des émotions qui lui ressemblent. C’est pour cela qu’il y a autant de problème dans les relations. Car les émotions créent un attachement, des dépendances, des frustrations, des peurs, des angoisses, des incertitudes. Elles ont souvent pour base les difficultés non résolues de la personnalité. Par exemple, une personne qui souffre de dépendance affective, confondra l’amour avec un désir de possession…

Si vous êtes dans un de ces cas et que vous tirer trop les cartes dans ce qui vous arrive, vous risquez de vous retrouver dans cette situation. Vous sombrerez alors dans l’angoisse de vouloir savoir à tout prix, ne sachant plus quelle est la bonne réponse. Face aux réponses diverses et du coup parfois contradictoires, vous vous demanderez si vous savez encore lire les cartes. Ou pire encore, si les cartes disent des choses cohérentes.

Et c’est là que la galère commencera. Parce que ne sachant plus quelle réponse est la bonne, vous ne pourrez plus vous empêcher de tirer trop les cartes créant à chaque fois plus de confusion en vous et dans votre paysage émotionnel.

Pour éviter de tirer trop les cartes, il y a des règles à respecter

1 – Veiller à votre état d’esprit

Ne jamais tirer les cartes quand vous n’êtes pas dans un état d’esprit serein et ouvert. C’est là que tirer les cartes trop souvent peut vraiment créer un préjudice.

J’ai écrit dernièrement plusieurs articles sur l’importance d’avoir un bon état d’esprit avant de tirer les cartes. L’état d’esprit est une des clés pour accéder à des réponses claires et non projetées du Tarot. Cela veut dire qu’après une rupture ou face à n’importe quel sujet qui vous angoisse, vous n’êtes pas en mesure de lire le tarot. Oui, c’est très clair, vous ne pouvez pas tirer les cartes et encore moins tirer les cartes trop souvent. Il faut d’abord faire le vide et chercher à atteindre la neutralité émotionnelle.

C’est aussi pour cela qu’il est très difficile de se lire les cartes soi-même. Il faut avoir suffisamment de détachement pour prendre de la hauteur face à ses propres émotions. Quand la situation est très forte émotionnellement, cela est pratiquement impossible. Il faut aussi savoir reconnaître ses limites.

Nous sommes des êtres plein d’émotions. Il n’est pas possible d’y échapper. Et dans certaines situations, il est difficile de ne pas se sentir submergé. Aussi, dans ces cas-là, si vous avez vraiment besoin d’une réponse, il ne faut pas hésiter à consulter une autre personne. Je le fais moi-même quand j’ai des questions qui sont trop stratégiques pour moi.

2 – Accepter les messages quels qu’ils soient

Quelle que soit la réponse, il est nécessaire de l’accepter. Et surtout, ensuite, résister à l’envie de ré-interroger les cartes sur la situation. Et cela n’est pas évident quand une situation perdure.

Accepter la réponse est une des choses les plus difficiles qui soit lorsque cette dernière ne nous convient pas. 

La problématique du temps

Mais, il y a un autre phénomène. Celui d’avoir une réponse qui nous satisfait mais que derrière il ne se passe rien. 

Car le temps ici joue aussi son rôle. Imaginons que vous vivez une rupture et que les cartes disent, que la personne vous aime toujours. Elles vous montre, qu’il y a de fortes chances pour qu’elle revienne à un moment mais que pour l’instant, c’est le flou en elle. Ce qui implique qu’elle a besoin de temps. 

Cette réponse est acceptable pour vous aujourd’hui. Mais compte tenu de vos sentiments et de vos émotions, dans les jours qui suivent, le temps se fait long. 

  • Pour ceux qui veulent savoir quand, je vous partage ici 2 éléments. Un article pour vous aider à cibler le temps. Et un article qui vous explique pourquoi, cela ne sert à rien de demander quand. Le temps est une variable, ce qui veut dire qu’elle est soumise à de nombreux aléas. Il est donc difficile de prédire sur une période. Le Tarot ne fait pas exception. Vous pouvez avoir des indications, mais pas des vrais délais.Voici les articles : Savoir quand – Dossier complet pour déterminer le temps avec le Tarot et Pourquoi, demander quand ne sert à rien

Le doute, l’acide qui ronge tout

Alors, le doute s’immisce en vous. Vous doutez d’avoir bien interprété les cartes. Puis vous vous demandez vraiment si la personne n’a pas changé d’avis. …Et vous ré-interrogez le Tarot. Et c’est là, que les choses que se gâtent. Le danger de tirer trop les cartes vous conduit justement à une situation émotionnelle ingérable.

Parce que tirer les cartes trop souvent, vous conduira à recevoir d’autres réponses qui correspondront aux énergies du moment. Ou bien encore, vous aurez influencé les cartes avec vos angoisses. 

Le problème des énergies résidentes

Influencer les cartes avec ses propres désirs est un grand problème dans ces situations. Tout est énergie. Si vous utilisez un pendule, vous aurez constaté que vous pouvez le faire tourner dans le sens que vous désirez si vous mettez cette intention. Ici, on voit clairement la puissance de volonté qui agit sur lui.

Pour le Tarot, et tout d’ailleurs dans notre vie, il en est ainsi. Les cartes peuvent donc être influencées par notre énergie. Surtout quand nous désirons tellement. Tirer trop les cartes conduit à créer des énergies résidentes qui influencent les tirages.

La réponse pourra être l’opposé de ce que vous aviez tiré la première fois et vous penserez que tout est perdu. Alors vous reprendrez votre jeu de Tarot pour trouver une solution. Et vous tomberez dans le piège de tirer trop les cartes.

Comme vous pouvez le constater, trop tirer les cartes mène vraiment à un état émotionnel peu satisfaisant et se nourrit lui-même des angoisses qu’il génère.

3 – Ne pas poser les mêmes questions

On le répète tout le temps. Il ne faut pas poser les mêmes questions plusieurs fois de suite, ou plusieurs jours de suite tant que vous n’avez pas un élément qui change les choses ou qui apporte quelque chose de nouveau à la situation.

Même si cela n’est pas facile à respecter dans certaines situations très difficiles, c’est important. Plus vous tirez les cartes, plus vous mettez de la confusion dans votre esprit. Et plus cette confusion se retranscrit dans les cartes. Et plus les cartes reflètent votre confusion.

Par ailleurs, si vous tirez les cartes et vous avez une réponse, c’est cette réponse qui s’inscrit dans le temps et l’énergie. Il n’est pas possible de changer les choses simplement en tirant les cartes tout le temps.

Tirer trop les cartes ne change pas une situation

Le principe de l’énergie

Ce que montrent les cartes crée des fils d’énergie qui vont se prolonger dans les lignes de temps. Vous pouvez accepter la réponse et aller dans le sens de ces lignes. Ou bien, ne pas accepter la réponse, et dans ce cas, faire de sorte à ce que les choses changent. Cependant en matière sentimentale, il est difficile de changer les choses qui ne dépendent pas de nous. 

Nous n’avons de pouvoir que sur notre vie. Tout ce qui vient de l’autre n’est pas modifiable par notre volonté. 

Si nous ne respectons pas ce principe, nous restons sur notre idée de vouloir changer les choses pour qu’elles s’adaptent à nos désirs. Or, même si nous pouvons influencer les choses, nous ne pouvons influencer les décisions d’une autre personnes. C’est quelque chose qu’il faut bien comprendre.

La plus grande difficulté dans les questions d’amour, c’est que ces dernières impliquent une autre volonté que la vôtre. 

C’est sans doute pour cela aussi, qu’il y a autant de variations dans les messages que donne le Tarot. En amour, tout est instable. Surtout dans les situations de crise…

Que faire pour ne pas arriver à ces extrêmes et tirer trop les cartes ?

Les solutions

Même si beaucoup d’histoires d’amour se ressemblent, elles sont en définitive toutes différentes. Mais, une règle générale importante est d’accepter ce que la vie vous présente. Ne pas vous opposer à ce qui arrive… La vie correspond à une certaine logique. Même si sur le moment, cela n’est pas apparent, très souvent, avec le recul, vous donnerez raison aux événements. 

Si vous vous retrouvez face à une rupture, il n’y a que deux cas de figures possible :

  • Soit la personne vous recontactera, ou la situation fera que vous vous retrouverez à un moment ou un autre,
  • Soit elle ne vous recontactera plus et tout est terminé.

Ceci dans les grandes lignes. Bien sur, il peut y avoir des variantes, mais les solutions sont toujours ces deux là sur le long terme.

Quelle que soit la situation, il faut bien comprendre que les choses se passent dans une certaine logique de vie. Une personne qui ne vous recontacte pas, ne veut plus être avec vous. Quel est l’intérêt dans ce cas, de vouloir le contraire. Il faut donc accepter et partir vers l’avant en vous disant que la vie vous présentera une personne bien meilleure.

Si la personne revient, alors, c’est que sans doute, vous avez encore des choses à vivre. Acceptez-les en analysant les erreurs précédentes pour ne pas les refaire.

Le problème de la solitude

La plus grande tragédie des relations qui se terminent sont souvent dues au fait de se retrouver tout seul plus que de finir la relation en soi. Lorsque l’autre disparait, il se crée un vide affectif au regard des souvenirs et de ce qui a été vécu ensemble. La rupture fait plus souffrir par le manque que par la situation en elle-même. 

J’ai réalisé plusieurs vidéos sur cette thématique :

Ce qui veut dire que se sont les empreintes émotionnelles qui sont les plus perturbantes dans tous les cas. C’est d’ailleurs en raison de ces mémoires que l’impulsion de tirer trop les cartes est si forte. Parce qu’il est difficile de résister à toutes les angoisses et manques générés par les souvenirs émotionnels.

Si nous pouvions faire des reset de mémoires dans ces cas-là, cela économiserait beaucoup de souffrances et de longueurs.

Effacer la mémoire émotionnelle est possible avec l’hypnose. Je propose sur mon site une hypnose pour couper les liens émotionnelles avec une ancienne relation justement. J’ai enregistré cette hypnose parce que c’est un des problèmes majeurs dans les relations terminées. J’ai voulu qu’elle soit une aide efficace dans les situations difficiles.

Ne pas s’enfoncer dans l’attente.

La problématique de tirer trop les cartes vient aussi du temps qui passe sans action. Le fait que les cartes annoncent quelque chose mais qu’il ne se passe rien est aussi déstabilisant émotionnellement dans ces situations. 

Les composantes de l’engrenage émotionnel vient du fait que les émotions et les sentiments souhaitent une chose, que la situation en présente une autre et qu’en général dans l’ensemble, il ne se passe plus rien parce que la personne a rompu le contact ou/et ne répond pas aux sollicitations qui pourront être faites.

C’est pour cela qu’après une rupture, il faut bouger. Créer des nouveaux projets, avoir de nouveaux objectifs… Ne pas se laisser aller dans les temps morts… Ici, il s’agit de déconnecter le mental, pour qu’il n’ajoute pas des pseudo émotions à la situation.

Ecoutez votre coeur, votre corps…

La réponse se trouve toujours en vous. Nombreuses sont les personnes qui me disent, « au fond de moi, je le savais… ». Quelques soit la situation, votre inconscient sait avant vous ce qui sera. Il vous le transmet à travers vos ressentis, intuition. Et si vous utilisez les cartes, à travers les cartes.

Le premier message du Tarot est en général le meilleur. Tous les autres sont souvent brouillés. 

Pour ré-interroger les cartes, il faut créer de nouveaux éléments qui le justifient. Par exemple, vous décidez d’écrire une lettre. Dans ce cas, vous pourrez demander au Tarot la réaction de la personne face à la lettre. Ou mieux encore, si vous avez écrit les bonnes choses.

Le problème du miroir de nos émotions

Je connais des personnes qui me disent qu’elles interrogent les cartes depuis des mois après une rupture et que la personne doit revenir. Et elle n’est jamais là.

Le Tarot est très sensible à notre état interne. Il est comme un miroir de ce que nous sommes. C’est d’ailleurs pour cela que le Tarot fonctionne si bien en matière psychologique. Il lit en nous comme dans un livre. Et, c’est d’ailleurs également pour cela, que c’est un outil facile d’accès pour pour capter les réponses de notre inconscient, ou des sphères plus élevées.

Le Tarot est un décodeur. 

Si votre état d’esprit n’est pas neutre, vous influencez les cartes que ce soit dans un sens ou dans un autre. Dans le cas précédent, cela était plus qu’évident. Vous ferez alors pencher les cartes plus d’un coté que de l’autre. Vous penserez que les cartes sont fausses. Ou encore que vous ne savez pas les interpréter au regard de ce que la situation vous présente. Cela n’est ni l’un, ni l’autre. Tout simplement, vous influencez les cartes pour qu’elles disent ce que vous souhaitez.

Obtenir un état de neutralité émotionnelle est le meilleure moyen d’avoir une réponse objective. Là encore, je n’hésite pas dans mon cas, quand justement je ne peux avoir cette neutralité de demander à quelqu’un d’autre de tirer les cartes pour moi.

La conclusion est qu’en matière sentimentale, il faut être prudent avec les cartes. Les risque de tirer trop les cartes peut conduire à plus de confusion et d’angoisses que le fait de s’abstenir.

Au sujet de

SAM

Pouvoir aider les personnes à résoudre leur situation et les amener à une amélioration significative est pour moi un plaisir sans cesse renouvelé qui fait que je suis une passionnée de mon métier dont je parle toujours avec beaucoup d’amour.

Pour aller plus vite dans votre interprétation du Tarot

Faites d'abord ce test sur votre personnalité, puis vous découvrirez en fonction des résultats du test comment vous pouvez maximiser votre interprétation du Tarot