Pourquoi Est-Il si Difficile de se Tirer les Cartes : les 4 Pièges à Éviter
Menu Fermer

Pourquoi Est-Il si Difficile de se Tirer les Cartes : les 4 Pièges à Éviter

Se tirer les cartes soi-même est une pratique courante lorsqu’on est amateur du tarot de Marseille. Cependant, on a souvent tendance à faire appel aux cartes lorsqu’une question épineuse se présente à nous ou que nous sommes dans un contexte émotionnel délicat. C’est là qu’il convient d’être particulièrement prudent lorsque l’on prend son jeu de tarot dans les mains.

Mais savez-vous quels sont les plus grands pièges à éviter ? Arrivez-vous à faire des interprétation en étant totalement objectif et précis ?

J’entends par là que se tirer les cartes peut parfois se transformer en un parcours semé plein d’embûches, de confusion, de perplexité, surtout si vous ne respectez pas certaines règles

Voici 4 pièges à éviter pour ne pas se retrouver dans une situation émotionnelle stressante.

Piège numéro 1 : se tirer les cartes en pleine tempête émotionnelle

Vous venez de vous disputer avec votre ami(e), vous êtes stressé, vous êtes frustré par rapport à une situation professionnelle…

Le premier réflexe est souvent de céder à la tentation de demander aux cartes sur le vif quelle est leur solution ou quelles sont leurs prévisions par rapport à ce qui en train de se dérouler.

Les réponses que vous allez obtenir sur le moment vont être les suivantes : vous allez sortir « la Lune », « le Mat », « l’Hermite », « l’Amoureux » ou tout autres cartes à teinte psychologique. Les trois quarts du temps, vous aurez des combinaisons de ces cartes, ce qui rendra votre tirage sombre et angoissant. Vous n’arriverez pas à les interpréter le Tarot parce qu’en fait ce qu’elles vous donneront sera le reflet de votre état émotionnel intérieur.

Ceci constitue une des plus grosses erreurs que l’on puisse faire puisque les cartes sont extrêmement sensibles aux émanations d’énergie. En tirant les cartes en pleine crise émotionnelle, vous ne faites qu’imprimer dans votre jeu vos angoisses du moment. Et c’est ce message qui vous revient en pleine figure.

Pour se tirer les cartes, il faut être calme et dans une humeur neutre. Il vaut donc mieux attendre d’être plus calme avant de prendre votre jeu de tarot.

Piège numéro 2 : faire plusieurs tirages à la suite pour obtenir la réponse souhaitée

Stressé et de plus en plus angoissé parce que vous n’obtenez pas la réponse escomptée par rapport à la question que vous posez, vous vous mettez à tirer frénétiquement les cartes jusqu’à ce que vous trouviez un indice qui vous permet de vous rassurer.

Vous n’acceptez pas la réponse des cartes et vous voulez absolument leur faire dire quelque chose qui pourrait vous rassurer.

Vous n’allez pas avoir une meilleure réponse en tirant plusieurs fois les cartes sur une même question ou en ajoutant des cartes sur les cartes du premier tirage. Cela ne servira qu’à vous embrouiller un peu plus par rapport à la réponse initiale ou pire à augmenter votre niveau d’angoisse.

La meilleure solution est de rester sur ce premier tirage et d’essayer de le comprendre en profondeur. Rester réceptif au message des cartes qui ne contient peut-être pas la réponse directe à votre question mais qui met assurément le doigt sur votre état émotionnel du moment. Ainsi, si le tirage ne vous parle pas vraiment pas, le mieux c’est de laisser les cartes de côté et de revenir plus tard.

Piège numéro trois : posez la même question plusieurs fois de suite

Vous souhaitez absolument avoir une réponse qui aille dans votre sens et vous n’arrivez pas à l’avoir. Pensant que vous avez mal posé votre question, vous vous mettez à reformuler votre question sous une dizaine de formes différentes. Cela ne va pas vous aider puisque les cartes, elles, comprennent qu’il s’agit de la même question et vont vous renvoyer les mêmes réponses.

Il arrive d’ailleurs que les cartes, parfois excédées, vous renvoient des associations d’arcanes compliqués. D’autres fois, les cartes pourront même vous suggérer de vous arrêter à travers des messages incongrus qui tireront la sonnette d’alarme. Par exemple, dans un même tirage, vous pourrez tirer tous les arcanes à polarité négative qui existent dans le jeu.

Lorsque vous obtenez ce genre de message, le plus sage est bien évidemment de vous arrêter avant d’être convaincu d’une catastrophe imminente ou que vous ne savez plus interpréter les cartes.

Il est donc important de toujours poser une question différente à chaque tirage et pas simplement une reformulation d’une même question.

Piège numéro quatre : Faire dire aux arcanes ce qu’ils ne disent pas

Ce que vous voyez apparaître dans le tirage ne vous convient absolument pas. Vous voulez savoir si votre ami(e) va revenir et le tarot vous dit que non. Vous essayez donc de trouver dans les associations et dans l’interprétation des lames une lueur d’espoir vous affirmant le contraire. Ce que vous essayez de faire, c’est de vous persuader vous-même que la situation n’est pas ce qu’elle est. Vous vous mentez à vous-même. Le premier message des cartes est toujours le meilleur.

En conclusion, pour tirer les cartes il faut être dans un état émotionnel stable. Il faut être recueilli et concentré de manière à pouvoir recevoir le message des cartes objectivement.

Quoi qu’il en soit, il est très difficile de se tirer les cartes pour soi-même et il est toujours conseillé de demander à quelqu’un d’autre de le faire à votre

 

 

​plus d'articles pour débuter avec le tarot

Likez
Follow by Email
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Pinterest
Pinterest
Instagram
Likez
Follow by Email
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Pinterest
Pinterest
Instagram
Posted in Débuter avec le Tarot

Bad Behavior has blocked 3140 access attempts in the last 7 days.

Vous aimez ce blog? Partagez :)