Que pense le Tarot des chakras ?

Aujourd’hui, vous l’avez sans doute remarqué, on ne parle que de chakras. On trouve aussi des articles sur le Tarot des chakras. Les chakras sont ajoutés à toutes les sauces. On nous dit, tu  ne vas pas bien ? Oh tu as besoin de rééquilibrer tes chakras ou encore ouvre tes chakras pour être plus connecter…

Alors que sont les chakras ? Je pense que vous me répondrez, les chakras sont des points énergétiques en forme de cercle qui traversent le corps. Il se trouvent à certains points précis du corps. On en recense 7 principaux sans compter les autres. 

Dans cet article, je vous présente un autre aspect des chakras, ce qu’il faut comprendre par rapport aux discours officiels et ce que le Tarot en pense (le plus important 😁)

Comment le tarot voit la chose ?

Lorsqu’on analyse le Tarot de Marseille Camoin, il y a une constante qui ressort. Deux points sont fortement indiqués dans les cartes majeures, le point du nombril et celui du coeur. Cela est à mon sens logique et suis bien l’idée du Tarot

Le nombril

Le point au niveau du nombril se retrouve par exemple sur le Bateleur avec le denier. Le rond du denier représentant le point d’énergie et le chi au niveau du nombril comme le point de création. Le denier est aussi le symbole de la fécondité, de l’oeuf…

→ Vous pouvez approfondir la très riche carte du Bateleur à travers son voyage

On retrouve la même idée avec l’Arcane sans nom. Dans l’édition Camoin, des points rouges  au niveau de la fin de la colonne vertébrale et sur le bassin symbolisent une action particulière à cet endroit. Il y a en a un aussi au niveau de la gorge car sur la carte, la parole est importante.

On retrouve ici la même idée avec le centre énergétique du nombril et donc le point de l’énergie vitale. La carte de l’étoile a un nombril en forme de bouche montrant que c’est cette énergie qui parle en elle tout comme le Diable à un visage dessiné et une bouche également sur le nombril. Ce point est donc un point très important pour le tarot et montre que l’énergie passe par là.

→ Pour aller plus loin, les différentes représentations de la carte de l’Etoile

Le coeur

Le deuxième point important et celui qui se trouve au niveau du coeur. Il est noté sur l’Impératrice sous la forme d’un triangle rouge, sur Tempérance sous la forme de 4 petits triangles et d’un rond, sur l’Empereur par la présence du médaillon

D’autres points peuvent apparaitre de ci, de là. Mais ils ne sont pas majoritaire. Ici, ce que l’on constate, c’est que pour le Tarot de Marseille, il y a deux points importants,

  • celui du nombril qui représente la vie et la connexion à soi et à l’univers
  • celui du coeur qui est la source originel de notre première cellule et le siège des émotions et des sentiments.

Ceci pour le Camoin, mais si on prend le Grimaud, il n’y a pas d’information à ce sujet.

Le Tarot ne prend pas en compte les chakras

Aussi, le tarot ne prend pas en compte cette notion de chakras et d’alignement énergétique de ces points. Pour lui, l’énergie circule naturellement dans le corps et de manière uniforme. Et la connexion est tout à fait innée. Bien sur, on pourra dire que les cartes représentent une énergie et qu’elles stimulent certains points en nous. Mais, c’est aller plus loin que le Tarot.

→ Pour aller plus loin sur les différents tarots et leur présentation de l’énergie : Faut-il croire le Tarot ?

Que dit-on sur les chakras

Si on approfondit cependant, car vous savez, il ne faut rien prendre pour argent comptant (du moins c’est ma philosophie). J’ai une distance face aux choses surtout en ces temps mouvementés. On se rend compte que les chakras font surtout partie de la religion hindou, même si on peut les retrouver dans d’autres cultures. De plus, il y a de multiples variantes. 

C’est là qu’il est intéressant de se poser des questions sur leur véritable existence et la valeur de ces chakras.

Je me souviens d’un prof de tai chi il y a quelque année qui quand elle entendait parler de chakras se mettait en colère. Elle disait qu’il ne faut pas mélanger les notions religieuses avec le reste. Pour elle, nous avons bien des points d’énergie qui ne sont pas forcément tous au même endroits. En tous les cas, en tai chi qui est une discipline chinoise, on ne parle pas de chakras mais de chi.

Que sont les chakras ?

Si on se renseigne au sujet des chakras on peut lire par exemple, que les chakras ont la particularité de pouvoir transmuter l’énergie d’un type vers une autre. Mais on découvre aussi en faisant quelques recherches qu’il n’y a pas seulement 7 points mais des centaines répartis sur tout le corps. Pour l’hindouisme, chaque centre d’énergie à une fonction propre. Mais le plus important ici à retenir est sans doute que ces chakras feraient le lien entre les différentes parties du corps et les différents aspects,  physique, émotionnel, mental ou spirituel, sans oublier le lien entre le corps et le cosmos (ou espace extraterrestre).

Ce que je retiens ici, c’est qu’il y aurait des dizaines voir des centaines de centres d’énergie présent dans le corps humain. Et ce qui me déplait, c’est que l’on ne parle que des 7 chakras principaux en faisant travailler sur eux et on en oublierait presque les autres.

L’écueil de la simplification des notions

L’année dernière, j’ai fait une grosse formation de plusieurs mois en soins énergétiques et quantiques. Et là, j’ai été surprise de n’entendre parler que de chakras au lieu de points énergétiques divers. Et surtout de ne travailler que sur les 7 chakras principaux. Bien sur, j’ai accepté de jouer le jeu car il ne faut rien rejeter et ne pas avoir les idées arrêtées. Mais cela m’a permis de comprendre que progressivement peut être à cause des philosophie “new âge”, on a réduit le corps humain à certains points énergétiques en oubliant l’essentiel. C’est un peu comme si cette notion de chakras s’était trouvée travestie en autre chose. Et était surtout victime d’une énorme simplification qui la rend presque fausse.

La question de l’énergie derrière les chakras

D’ailleurs il y a des choses qui prêtent à question. Par exemple, pourquoi devons-nous nous connecter à la Source à travers les chakras ? 

chakras et tarotSi nous sommes issue de la Source, et si nous comprenons que la Source s’est divisée en des milliards de particules pour expérimenter à travers elles, alors nous sommes tous des parties de la source. En d’autres termes, nous sommes la Source.

Et puis dans l’utilisation de cette notion de chakras, on oublie beaucoup d’information. Par exemple, le système énergétique hindou comporte des douzaines de variantes dont par exemple le tantra et le yoga. Certains parlent de 5 chakras, d’autres de 11 ! De plus, la position des chakras ainsi que leurs fonctions peuvent varier. Les systèmes énergétiques diffèrent donc souvent selon leurs origines. Les concepts associés n’ont pas forcément la même signification pour un indien, un chinois ou un africain. 

C’est là que l’on voit les limites. Les chakras tels qu’ils sont vus et travaillés en occident sont une forme de simplification d’autres systèmes et donc n’ont plus qu’une valeur relative. Ce qui ne veut pas dire que nous n’ayons pas des points d’énergies ou qu’il ne faille pas travailler sur l’énergie du corps et des corps subtils. 

Ouvrir les chakras ?

Mais cela crée aussi des dérapages. Ouvrir les chakras, équilibrer les chakras, soigner par les chakras… Je pense que si on ne prend pas les fondements tels qu’ils sont dans l’origine de ces traditions, nous jouons simplement avec des notions que nous ne comprenons pas.

Alors quand on n’a pas d’énergie ou qu’on est déconnecté les causes peuvent être multiples et pas forcément liées aux chakras. A ce titre, j’ai écrit un article sur les bâtons et les dérapages de l’énergie. Ce qui montre bien que nous produisons en masse de l’énergie et parfois de manière totalement désordonnée.

Mais, je dois vous dire que tout le monde se laisse prendre à ce discours séduisant. Même moi, j’ai écrit à une époque un article sur les chakras et le tarot. Je l’ai relu dernièrement et cela m’a fait sourire. Je ne sais pas si vous me suivez, mais je relève ici des incongruences.

Comprendre la connexion à la Source

Alors ou est-ce que je veux en venir ? C’est que nous ne sommes pas tous connecter à la Source. Et cette histoire d’énergie ne concerne pas forcément tout le monde. Il y a des races différentes et tous les êtres qui peuplent la terre ou l’univers ne disposent pas de ce fonctionnement.

Mais, il y a aussi de nombreuses choses pour ne pas les nommer qui sont faites pour que les humains se déconnectent. C’est à dire qu’ils ne soient plus conscients de leur énergie et de leur pouvoir de création. Et c’est là que nous avons le hic.

Lire les analyses sur le Tarot concernant le parcours d’éveil de l’homme ou encore ce que l’homme doit comprendre à travers le Tarot pour sortir de sa condition.

Pour moi, l’idée des chakras telle qu’elle est présentée chez nous et j’insiste sur chez nous n’est qu’une façon de cacher des notions plus profondes et plus graves montrant les désastres qui se passent au point de vue énergétique et la récupération de notions importantes pour les détourner à d’autres profits. 

Cela fonctionne toujours de la même façon. Partir de quelque chose de très bien et le détourner ou le simplifier au point qu’il se vide de sa substance. Malheureusement, la notion de chakras en fait partie.

Que faire des chakras alors ?

chakras et tarotL’autre jour justement sur la question épineuse des chakras, j’ai entendu que ces derniers étaient aussi des points par lesquels il pouvait y avoir des entrée. Et, je m’étais déjà posée la question si d’autres choses pourraient aussi s’inviter non désirées. C’est toujours la même idée, s’il y a une porte, alors il y a un passage. 

J’ai donc fait quelques recherches dessus et notamment je suis allée voir ce qui était dit dans les hypnoses régressives. J’ai pu lire que les chakras étaient des points qui avaient été mis en place pour avoir aussi un contrôle sur nous et sur nos émotions et notre énergie interne… Ou du moins que même si cela n’était pas leur rôle premier, ils auraient pu être détournés à cet effet.

Bien tous cela donne froid dans le dos et comme d’habitude je ne prends rien pour argent comptant, mais je reste vigilante.

Puis j’ai entendu qu’on pouvait fermer nos chakras. Puisque nous générons notre propre énergie et bien, nous n’avons pas besoin de quelque chose à l’extérieur de nous pour recevoir cette énergie puisque nous sommes des particules de la Source. Vous me suivez, si nous sommes la Source, alors nous créons. Qui donc alors a besoin de l’énergie de l’extérieur ? Ceux qui n’en produisent pas à l’intérieur. Logique non ?

Fermer les chakras ?

J’ai décidé de tenter l’expérience et de fermer mes chakras. ou du moins, les points d’énergie principaux indiqués en tant que tels. C’est un peu comme si j’avais fermé la porte aux courants d’air. D’un coup, je me suis sentie à la maison, chez moi. Sensation étrange que d’avoir cette impression de cocon et de sécurité.

Mais cela a crée d’autres effets. C’est comme si une partie de certaines peurs sourdes qui sont toujours en nous avaient disparues. Donc une forme de détachement et ensuite plus de calme face à la vie de manière générale.

Bien sur, je ne pense pas que le simple fait de fermer les chakras résolve tout. Ou même que j’ai réussi à tout fermer. Mais cette expérience a apporter un ressenti intéressant. Je dirais à travers cela qu’il y a sans doute une part de vérité dans ce que j’ai pu entendre de diverses sources. 

Quoiqu’il en soit, couper les liens, se libérer des énergies résidentes et tout cela a aussi un lien. Cela fait déjà longtemps que je travaille avec l’énergie. → D’ailleurs vous pouvez aussi visiter ma page sur les hypnoses et méditations que je propose, notamment les méditations avec les arcanes majeurs du tarot de Marseille qui permettent de faire se lien avec les cartes du Tarot pour se soigner et se libérer.

A quoi servent alors les chakras ?

Alors du coup, si les chakras sont des portes, qu’est-ce que l’énergie dont on nous parle ? Et bien c’est ce que nous avons tous et ce dont nous sommes formés. 

Nous n’avons pas besoin des chakras pour être des êtres d’énergie et de lumière puisque nous le sommes d’origine sans aucun besoin de connexion quelle qu’elle soit à quoique ce soit. Nous sommes déjà ce à quoi nous pensons nous connecter. Tout cela sont des discours pour nous faire croire que nous sommes des petites particules au vent.

Quand nous nous connectons, il est important de bien prendre conscience à quoi et comment. Qu’est-ce qui se cache sous tel ou tel terme. Car les paroles sont une chose, mais l’énergie que nous dégageons est ce qui commande en premier.

Donc, quelque soit le terme, nous sommes bien des êtres d’énergie, et l’histoire des chakras est beaucoup trop présente pour qu’elle soit authentique dans notre société actuelle.

Ma conclusion

Ma conclusion par rapport à tout cela, c’est qu’il faut se méfier de tout ce qui est emprunté à d’autres philosophies sans avoir la véritable connaissance du pourquoi cela existe et comment cela est utilisé dans la philosophie ou religion d’origine. Il faut aussi beaucoup se méfier des simplifications.

Pour moi, le Tarot est une base solide. Quand on prend le tarot de Marseille, on sait que sa vision est conforme à notre culture et à notre compréhension du monde.

Pour dire qu’il faut du recul face à tout et que le mieux est de toujours de se fier à ses ressentis. Je ne suis pas tout à fait en accord avec cette notion de chakras parce que je ne sais pourquoi, mais il y a quelque chose qui me chiffonne dans son utilisation massive. 

Quand j’ai fermé mes chakras, j’ai constaté que je n’en avais pas besoin, mais ce qui est intéressant c’est que si je les ai fermé, c’est bien qu’ils existaient. Il y a donc bien quelque chose et ce quelque chose est en lien avec d’autres choses qui ne sont pas forcément toujours la Source. Tout cela est très troublant n’est-ce pas.

Je vous remercie de m’avoir écouté. Je serais vraiment curieuse de lire vos points de vue à ce sujet.

A très bientôt dans une prochaine vidéo

Au sujet de

SAM

Pouvoir aider les personnes à résoudre leur situation et les amener à une amélioration significative est pour moi un plaisir sans cesse renouvelé qui fait que je suis une passionnée de mon métier dont je parle toujours avec beaucoup d’amour.

Pour aller plus vite dans votre interprétation du Tarot

Faites d'abord ce test sur votre personnalité, puis vous découvrirez en fonction des résultats du test comment vous pouvez maximiser votre interprétation du Tarot