Peut-on faire confiance au Tarot ?

Faire confiance au Tarot peut sembler une question incongrue. Pourtant… Le Tarot est un support. A ce titre, il supporte aussi ce qu’on lui fait supporter. La question est de savoir si en fonction des différents courants qui l’ont traversé, on peut se fier aux  messages de certaines versions et dans quelle proportion ?

Faire confiance au Tarot comme support

Le Tarot connait de très nombreuses versions de lui-même. Nous pouvons d’ores et déjà distinguer deux grands courants, celui du Tarot de Marseille qui inclut tous les Tarots de ce type et le Rider Waite qui inclut toutes ses variantes (très nombreuses).

Les différents courants de pensées

Le Tarot est un outil ésotérique. A partir de là, il n’est pas étrange que certaines de ses versions comportent de très nombreux signes ésotériques même très recherchés.

Lorsqu’on regarde les Tarots de type Tarot de Marseille, on pourra y trouver de très nombreuses variantes comme le Tarot de Thoth, le tarot cabalistique, le tarot maçonnique, le tarot astrologique, le grand Etteilla ou Tarot des égyptiens… et beaucoup d’autres.
La particularités de ces Tarots est de comporter des signes ésotériques différents, ou supplémentaires faisant références à d’autres principes ésotériques, ou d’autres courants.

Aussi, ces Tarots bien que fondés sur le même principes comportent des signes distinctifs liés au courant de pensée qu’ils représentent.

Tout cela peut paraître anodin au premier abord. Néanmoins, il est toujours intéressant (et important !) de bien se renseigner sur les tendances du Tarot que l’on a dans les mains.

Ne pas faire confiance au Tarot aveuglement et bien vérifier les versions. En effet, les courants de pensées sont très divers et servent aussi des causes diverses.

Le Rider Waite

Le Rider Waite est très parlant dans sa prise de position par rapport au Tarot de Marseille. L’idée de M. Waite était de créer un tarot plus intuitif, plus parlant, notamment en ce qui concerne les arcanes mineurs. Pari réussi ! Cela en fait aujourd’hui un des tarots les plus populaires au monde. Mais aussi contenant le plus de variantes jusqu’aux plus loufoques.

Cependant la simplification du Tarot de Marseille, s’est faite au prix d’une certaine fermeture de signification dans la direction des arcanes mineures. En effet, M. Waite a imprimé sa vision du Tarot dans son jeu. Il a donc marqué sa tendance, en restreignant à cette effet la signification des cartes. Lui-même très empreint de courants de pensées diverses, il les a aussi transcrit dans le Tarot.

C’est aussi par rapport à cela que faire confiance au Tarot doit aussi être assorti d’un esprit critique.

Une des constations majeures est le fait d’avoir voulu vider le Rider Waite de références religieuses. La Papesse est devenue la Grande Prêtresse, le Pape, le Hierophant…etc.

Petit Retour aux temps de création du Tarot

On ne sait pas quand exactement a été crée le Tarot, ni par qui réellement. Si on lit la préface du livret du Camoin, on constate qu’il est vraiment difficile de le situer. On ne peut faire que des suppositions à ce sujet, même si certaines peuvent paraitre plus vraisemblable que d’autres. Là encore, comment faire confiance au Tarot dans le bon message ?
On dit qu’il viendrait d’Italie, et peut être de plus loin. Le Tarot de Marseille porte le nom de la ville. On pourra donc lui donner ce point de chute, qui en fait ici un tarot français après refonte. Quoique…

« Certains voient dans le Tarot une oeuvre alchimique, kabbalistiques, astrologique, arithmomancienne, chaque société, chaque noyau ésotérique, chaque branche de la magie, chaque initié, chaque nationalité, chaque artiste sentent alors la nécessité de peindre enfin le vrai tarot » Livret l’Art du Tarot Jodorowski

Le Tarot de Marseille tel que le Paul Marteau, Nicolas Conver ou d’autres, sont ceux qui retranscrivent le plus fidèlement les marques de la société de l’époque. On y trouvera les deux pouvoirs en place, religieux et monarchique.

La lutte des pouvoirs, une histoire du Tarot

Le Tarot se positionne par rapport aux différents pouvoirs, matériel et spirituel pour demander à l’homme de se libérer de leur joug et d’aller vers l’éveil. 
On peut penser à partir de là que le Tarot a été crée comme un livre codé pour donner une information importante à l’homme qui était censurée. On pourra imaginer qu’il s’agit de s’abstraire du joug des pouvoirs en place qui cantonnaient l’humain dans un système de peur et d’esclavage pour mieux profiter d’eux.

Bien sur, il y a beaucoup d’autres hypothèses sur la naissance de ce jeu. On pourra dire que de nombreuses personnes, disciplines, philosophies ont contribuer à le rendre tel qu’il est aujourd’hui.

Si on part de l’idée que le Tarot aurait donc été crée (ou travailler dans ce sens) pour dénoncer la manipulation des humains, mais aussi de l’information.
En prenant conscience de ce qui dirige le monde et de la façon dont cela est fait, celui qui comprend le Tarot sort du système et accède au Monde en passant par le Mat.

Une première conclusion face à tout cela, c’est que le Tarot de Marseille apparait à priori comme étant celui le plus direct dans l’héritage que l’on pense être celui du message premier. Peut être pourrons-nous, plus faire confiance au Tarot de Marseille de ce point de vue ?

Mais bien sur, tout cela est sujet à nuances et à visions. Les autres Tarots sont empreints d’idées supplémentaires. Ce n’est pas que le parcours soit différent, c’est juste qu’il peut parfois être travesti. C’est en cela qu’il est nécessaire d’être prudent avant de totalement faire confiance au Tarot que l’on a dans les mains.

Les idéologies sous-jacente

Il faut toujours prendre les idéologies avec prudence, même si elles peuvent avoir des buts louables en apparence. Disons qu’en ce monde, il y a peu de références qui ne sont pas entachées de désir de domination que ce soit dans un sens ou dans un autre.

Par exemple le Tarot maçonnique détourne le Tarot de son véritable objectif. Même si cela pourra apparaitre peu clair pour une personne non initiée à ce type de symbolisme, les références sont tout de mêmes très présentes.
Ainsi, les images semblent donner le même sens aux cartes, mais à travers le symbolisme, le message est détourné vers un autre but caché pour celui qui ne sait pas, mais clair, pour celui qui sait.
Je cite cet exemple qui est très parlant, mais il y en a d’autres bien sur. Ce qui veut dire que le Tarot en tant support peut aussi abriter des courant de pensées différents parfois contraire à son but initial. C’est là qu’il faut être prudent avant de faire confiance au Tarot.

Bien sur, il existe beaucoup de versions de Tarots et chacun doit veiller à choisir le Tarot qui lui parle et qui surtout correspond à son énergie et à qui il est. Mais cela doit être fait en tout connaissance et conscience. C’est là que je souhaite attirer justement votre attention.

Il est vrai que dans le choix des tarots et des courants, il n’est pas facile de s’y retrouver. C’est pour cela que le Tarot de Marseille sont pour moi finalement les plus fiables que ce soit dans les versions Grimaud ou Camoin même s’ils ne sont pas parfaits non plus.

Savoir ce que l’on tient dans les mains

Le but est d’avoir un outil qui dit clairement qui il est et surtout qui ne nous induit pas inconsciemment dans un autre système à partir de symboles et de signes que notre intellect ne comprend peut être pas mais qui seront parlant à notre inconscient. Il ne faut pas oublier que nous sommes toujours reliés à cet immense réservoir de connaissance commune et que cela est encore plus direct avec le Tarot.

Il est vrai que le Tarot dérange parce qu’il met l’homme face à qui il est. Il est donc un catalyseur de vérité.

Peut être aussi est-ce pour cela qu’il a été « infiltré » par d’autres courants dans certaines de ses versions et même par l’Ombre pour certains Tarots. Quelle merveilleuse occasion de gagner des âmes ou des adeptes à d’autres courants de pensée en trompant les personne faire confiance au Tarot

L’avantage du Tarot de Marseille, c’est qu’il ne véhicule pas de courants catégoriques, il laisse la porte ouverte. Si on y trouve des allusions à l’alchimie, le tarot n’est ni hébraïque, ni égyptien, ni maçonnique, ni new âge, ni quoique ce soit. Il est simplement dans ce qu’il présente.

Assurément, il fait de nombreuses référence à la spiritualité et à travers cela à des codes religieux. Ce qui ne veut pas dire qu’il est attaché à une institution. Le Tarot de Marseille est le plus neutre des tarot dans cette idée.

Le Tarot dérange

Pourquoi le Tarot dérange-t-il ? Parce qu’il est à contre courant des pouvoirs en place. Il met l’homme face à lui-même et lui renvoie l’image de sa vérité.
Le Tarot apprend aussi à dire non. Non à ce qui n’est pas digne pour l’homme, à ce qui ne lui permet pas de s’élever.

C’est un outil d’éveil et de prise de conscience. Bien sur, cela ne plait pas à ceux qui veulent justement le contraire. Quand l’homme s’endorme, perdre son esprit critique et se laisse manipuler.
Le Tarot permet de prendre consciences des fausses croyances, des blocages internes, des erreurs. Il permet de se réajuster en permanence pour s’améliorer sans cesse. Il dit toujours la vérité. Mais qui plus est, il s’adresse toujours très personnellement à la personne qui le consulte. Il est un outil de prise de conscience de soi.

Vous pouvez poser des questions au tarot sur la situation actuelle, ou sur certaines décisions sensibles à prendre ou ne pas prendre et vous serez surpris des réponses qu’il pourra vous donner.

En conclusion, le Tarot est un merveilleux outil. Néanmoins, il est aussi un support. Les dessins peuvent prendre des formes diverses. On peut l’habiller de symboles ésotériques divers. Tous cela n’est pas anodin. A nous de faire attention au Tarot que nous choisissons pour qu’il soit conforme à notre énergie et notre philosophie de vie.

Pour aller plus vite dans votre interprétation du Tarot

Faites d'abord ce test sur votre personnalité, puis vous découvrirez en fonction des résultats du test comment vous pouvez maximiser votre interprétation du Tarot