Les différentes origines des tarots divinatoires
Menu Fermer

Les différentes origines des tarots divinatoires

Il existe de nombreuses hypothèses concernant l’origine et la signification des tarots divinatoires. Néanmoins jusqu’à ce jour faute de preuves il n’a pas été possible d’apporter des réponses claires en ce qui concerne la création des tarots divinatoires.

Pourquoi le tarot a-t-il été créé et que signifie-t-il ? D’où vient l’idée de l’interprétation du tarot de Marseille ? Tout cela reste un mystère pour nous. Ce que nous savons c’est qu’il nous vient de très loin et qu’il a traversé les siècles, pratiquement intact, ce qui en fait un outil hors du temps.

Il est clair que devant un tel exploit, nous ne pouvons que reconnaître que le tarot est un instrument à part bien spécial.

 

Une piste sur les origines des tarots divinatoires, l’étymologie du mot tarot

Les chercheurs ont trouvé diverses significations au mot tarot qui nous permettent de dire que celui-ci viendrait peut-être d’Égypte. Suivant Antoine Court de Gébelin, le mot tarot viendrait des mots TAR (chemin) et RO (royal). Le tarot serait la voie royale. Pour Pierre L’Arétin (XVe siècle), le mot tarot viendrait du grec etare qui voudrait dire « compagnon », mais on ne comprend par forcément ici le lien de cause à effet. Un écrivain du XIXe siècle Jean Alexandre Vaillant lui pense que le mot tarot viendrait du nom de la déesse phénicienne Astarté, (même réflexion). Un autre courant propose une origine tout à fait différente en considérant que le mot tarot proviendrait peut-être du mot TAO, la voix le chemin dans la philosophie asiatique.

Comme vous pouvez le constater les hypothèses sont nombreuses.

D’ailleurs, une autre hypothèse fort intéressante aussi a été mise comme quoi le mot tarot produirait huit anagrammes circulaires dans lesquels on retrouverait des mots comme Tora (Torah), Rota (la roue) et Aura (paroles)…

Et pour reprendre des idées d’origine un petit peu moins philosophique certain pense que le tarot serait né près de la rivière Taro qui est une rivière italienne. Cela veut dire aussi, qu’il n’existe pas un tarot mais des tarots comme l’atteste par la suite les différentes versions des tarots divinatoires.

Des pistes…

Une piste qui semble peut-être un peu plus proche viendrait du nom que l’on donne au tarot en Allemagne (tarock) ou en Italie (tarocco) et cela a fait penser aux chercheurs que l’origine du tarot pourrait peut-être être arabes puisque le mot arabe turuq voudrait dire « voix » ou encore « méthode ». Ceci semble donc une piste plus sérieuse mais tout comme le reste, il n’est pas possible d’avoir plus de détails.

Ainsi suivant les chercheurs le tarot serait tour à tour d’origine égyptienne, hindous, grecque chinoise, arabe et il est possible que nous lui trouvions encore d’autres origines au fur et à mesure des recherches.

Une piste sur les origines du tarot de Marseille par rapport à ses symboles

La paternité du tarot a été revendiquée par de nombreuses entités. Ainsi les courants religieux comme les jésuites ou encore des sociétés secrètes comme celle des francs-maçons utilisent des formes de tarots divinatoires. Dans le tarot, on trouve bien évidemment des influences judéo-chrétiennes, sur les lames se trouve des figures religieuses… entre autres.

Ceci a permis à de nombreux chercheurs de retrouver dans le tarot des enseignements concernant la kabbale, l’alchimie….

Le fait est qu’aujourd’hui le tarot n’a toujours pas rendu son secret. Il reste tout aussi mystérieux et on ne sait pas d’où il vient ni dans quel but il a été créé.

Une ébauche sur les origines des tarots divinatoires par leur composition

Les tarots divinatoires sont composés tous de deux parties. 22 lames majeures et 56 lames mineures. Ce que l’on constate, c’est que les lames majeures mêlent à la fois des figures religieuses, chrétiennes et des figures païennes, des personnages politiques, détenteurs de pouvoir et des mystiques.

Les lames mineures sont des représentations de la société médiévale avec les vallées et les cavaliers…

Ceci tendrait à faire penser que les tarots divinatoires auraient plutôt des origines européennes et aurait été créé sur les bases de la société médiévale.

Bien sûr, ceci est vrai pour notre tarot de Marseille mais il existe de nombreux tarot comme par exemple le tarot Égyptien qui eux ont une forme différente. Nous pouvons déjà constater que bien évidemment, il n’existe pas un tarot mais des tarots, que l’origine du tarot en lui-même est mystérieuse mais celle du tarot de Marseille semble nous être plus proche et plus palpable

Une compréhension de l’origine du tarot par rapport à sa conception

Ce que l’on constate, c’est que le tarot ressemble à une forme d’amalgame de différents courants religieux, de courants philosophiques et de peintures représentant les civilisations occidentales et orientales. Le tarot a évolué au cours des siècles puisque le travail des cartiers a consisté aussi à remettre au goût du jour des anciens tarots. On constate donc que le tarot est un outil mouvant et qu’il n’a pas été dessiné en une seule fois et une fois pour toutes. Celui-ci semble avoir été façonné petit à petit, transformé, écrit au fil des siècles

À titre d’exemple dans les premiers tarots les cavaliers portent des lames courbent qui sont plutôt d’inspiration arabe (sarrasine) et qui font ici penser que le tarot aurait pu venir de ces régions ou du moins s’inspirer de cette culture. Ceci veut dire aussi que lorsque les cartes ont été dessinées, ces différentes cultures se côtoyaient.

Naissance du Tarot

Quoi qu’il en soit le tarot qui nous semble plus proche, c’est-à-dire le tarot marseillais semble avoir vu le jour en Italie et serait peut-être issue des échanges qui avaient lieu entre l’Italie et la France à travers la circulation des personnes et le commerce.

Malgré toutes ces supputations sur le tarot, on peut constater que celui-ci ne prendra véritablement sa dimension initiatique et surtout divinatoire à travers le tirage tarot  que vers la fin du XVIIIe siècle.

C’est en 1650 que le jeu prend l’allure que nous lui connaissons grâce à Jean Noblet. Une date importante, celle de 1760, est celle du tarot actuel tel que nous le connaissons aujourd’hui et nous le devons à Nicolas Conver qui est pour nous la référence en matière de tarot. C’est grâce à lui qui est né le tarot de Marseille.

Avec tout cela, il n’est pas possible de dire à quel moment le tarot a véritablement pris sa dimension ésotérique et dans quel but a été créé le tarot au départ. On ne sait donc pas s’il servait de cartes à jouer ou s’il était déjà utilisé dans un but divinatoire dans un tirage tarot de Marseille.

Alexandre Jodorowsky et le tarot de Marseille

C’est sans doute à Jodorowsky que l’on doit la version la plus moderne du tarot utilisée aujourd’hui. Il a proposé après de longues recherches une version restaurée du tarot de Marseille et pour lui visiblement le tarot serait véritablement originaire de la ville de Marseille. Il serait à la croisée de trois civilisations, la civilisation juive, chrétienne et musulmane. Car en effet à cette époque ces trois civilisations cohabitaient plus ou moins en harmonie dans le sud de la France et en Espagne. Selon lui, pour conserver un témoignage des relations de paix entre ces trois religions monothéistes et, pour lutter contre la montée de l’intolérance, un groupe de sages aurait décidé de protéger le savoir, la connaissance sacrée à travers des symboles dans un simple jeu de cartes de manière à ce que des initiés puissent par la suite la retrouver.

Le mystère reste

Ceci est une théorie parmi d’autres, mais il n’est pas possible, bien que l’on retrouve des symboles dans les cartes qui peuvent alimenter cette théorie, de la confirmer, non plus. Ce que nous constatons, c’est que le tarot marseillais est loin d’avoir livré tous ses secrets et qu’il est particulièrement riche en symboles. Cette richesse fait qu’il continue de fasciner et d’intéresser encore aujourd’hui de très nombreuses personnes. La présence de nombreux archétypes permet à chacun de se retrouver, de s’identifier, de laisser son intuition travailler. Il est clair que le tarot par sa présence et sa richesse permet des applications dans de nombreux domaines, que ce soit dans celui de la voyance, de la psychothérapie ou de la philosophie.

Ainsi le tarot n’a pas fini de nous révéler tous ses mystères, de nous interroger et de nous intriguer non seulement par rapport à sa conception, par rapport à son message mais également par son étonnante actualité.

 

Posted in Débuter avec le Tarot

Bad Behavior has blocked 344 access attempts in the last 7 days.