Menu Fermer

Comment présenter le Tarot aux personnes sceptiques ?

présenter le Tarot

Présenter le tarot à des personnes sceptiques peut paraître anachronique. En effet pourquoi chercher à parler du tarot avec des personnes qui n’y croient pas. Cependant, il peut arriver parfois que les personnes sceptiques soient des personnes de notre entourage, proches ou encore plus proche comme notre partenaire de vie par exemple. Dans ce cas-là, étant donné que l’on ne peut pas forcément se cacher pour utiliser le Tarot, il peut être intéressant de présenter le tarot de manière à pouvoir réaliser sa pratique plus sereinement et sans opposition. De plus, faire comprendre comment fonctionne le Tarot, pourra aussi nous permettre une pratique plus sereine et donc plus bénéfique.

Il est vrai qu’il est très difficile de convaincre des personnes sceptiques (quelque soit le domaine;)) et par conséquent, il ne faut surtout pas essayer d’imposer son point de vue ou encore de convaincre à tout pris.  Il faut comprendre aussi le point de vue de la personne sceptique qui consiste à se protéger contre quelque chose qu’il juge loufoque, incongru, peu crédible ou qui la dérange.

Dans cet article j’aimerais vous proposer quelques exercices à faire en commun pour permettre justement à une personne sceptique pour présenter le Tarot et lui montrer comment fonctionne le tarot sans pour autant s’opposer à elle. La plupart du temps, la personne sceptique peut être le conjoint ou encore un partenaire de vie. C’est donc dans cette optique que je vous propose ses exemples d’exercices

Dans tous les cas, il conviendra de rester neutre et détaché(e) toutes les fois que vous présenterez un exercice. N’oubliez pas, vous n’êtes pas là pour convaincre. Tout le monde est libre de croire, de penser ce qu’il veut.

Présenter le Tarot : Règles de bases

La meilleure façon de s’adresser à un partenaire sceptique ou une personne sceptique en général est de retirer toute la partie ésotérique du tarot en utilisant les cartes simplement comme des guidance ou des modes d’emploi. Il s’agit ici de présenter le Tarot comme un outil tel qu’il est utilisé par exemple en psychologie. Un support pour manifester ce que l’on ressent à un moment donné. Il ne faudra donc pas parler de magie ou des coté étonnant du Tarot. Simplement l’utiliser comme toutes les cartes qui sont utilisées en travail clinique comme par exemple, les cartes lumières de Lise Bartoli qui mettent en évidence simplement la part d’ombre et ce qui peut aider à résoudre cette part d’ombre.

Il s’agit ici de faire présenter le Tarot en montrant son coté tangible. Comme par exemple en présentant le Tarot à travers les archétypes de Jung. Étant donné que les cartes du tarot décrivent des archétypes assez forts, il sera assez facile pour une personne sceptique de se reconnaître dans au moins un de ces archétypes. Une fois

Dès lors, présenter le tarot comme un outil qui permet de développé son intuition, c’est à dire à mieux assoir ses pressentiments, à fin de mieux se sentir dans la vie tout simplement devient plus simple. Présenter le Tarot sous l’angle de la connaissance de soi sera plus simple car beaucoup sont plutôt ouverts à une meilleure connaissance et compréhension d’eux-même ou en tous les cas, souhaitent améliorer quelque chose dans leur vie.

Enlever toute la partie abstraite et ésotérique du tarot rendra l’approche beaucoup plus simple. Par ailleurs, si vous aidez votre partenaire à travers cette approche à mieux comprendre un problème qu’il rencontre, cela le rassurera et lui plaira. Ainsi, présenter le tarot de manière à ce qu’il/elle puisse comprendre la valeur de la carte en dehors de toute connexion émotionnelle sera une première étape qui vous aidera à enlever la tension qui pourrait exister par rapport à votre pratique.

Quelques propositions d’exercices avec le Tarot

Voici ici quelques exercices que vous pourrez essayez de présenter à un partenaire/personne sceptique. Ils ont l’avantage de montrer une solution qui est vérifiable par d’autres éléments. Bien sur, rien ne peut être prouver scientifiquement et il faut d’abord accepter cela. Mais, le fait de voir qu’il peut exister des concordances entre ce qui est compris et ressenti et ce qui existe est déjà un bon pas.

Tarot et numérologie

Vous pouvez utiliser le Tarot pour lui montrer des comparaisons entre la numérologie (à condition bien sur qu’il/elle soit ouvert à cela) et le Tarot. Il s’agira ici par exemple de calculer son chemin de vie ou encore son arcane de la personnalité. Ensuite, vous pourrez lui montrer les ressemblances avec la numérologie par exemple.

Il conviendra ensuite simplement de sortir de votre paquet de Tarot, l’arcane correspondant au chiffre trouvé pour le chemin de vie. Ensuite, vous pourrez interpréter cet arcane en rapport avec le nombre du chemin de vie. Ce qui est intéressant dans ce cas, c’est que votre conjoint/partenaire sceptique pourra avoir des éléments sur lesquels se raccrocher et qui pourront lui montrer qu’il y a un lien entre ce qu’il/elle connait et ce que présente le Tarot.

Par exemple si le chemin de vie et le chiffre 9, l’arcane correspondant sera la carte de l’Hermite. Vous pourrez donc expliquer à votre partenaire par exemple que son chemin est un chemin de recherche interne, de réflexion, de connaissance de soi mais également un chemin très lent qui demande une forme de recul. Vous pourrez lui expliquer l’essence même de l’arcane de l’Hermite. Mais le mieux sera bien évidemment de prendre les points communs entre ce qu’il est et de ce qu’est l’Hermite. Cela lui permettra d’avoir des points de comparaisons.

Vous pourrez même vous hasarder à trouver les principaux traits de son caractère en calculant l’arcane de la personnalité.

Vous pourrez constater que cela fonctionne assez bien parce que le tarot révèle des éléments de fait. Et donc un partenaire sceptique qui se voit calculer par exemple son arcane de la personnalité et expliquer en quoi cela consiste sera surpris de l’exactitude des informations.

Exercices de ressenti avec le Tarot

Une autre technique pourra consister à montrer une carte et demander à la personne de dire ce que cette carte lui inspire ou encore à qui elle lui fait penser. Cela permettra dans ce cas, de créer un lien entre ce qu’il voit et ce qu’il pourrait en déduire. Pour cela vous pouvez utiliser des exercices comme la carte du jour mais également la carte du soir.

Tirer la carte du jour avec votre partenaire

Pour présenter le Tarot vous pouvez proposer de tirer la carte du jour avec une question précise. Par exemple vous pouvez tirer une carte du Tarot, le matin en demandant à quoi ressemble mon état d’esprit aujourd’hui. Vous pourrez ensuite débriefer avec votre partenaire le soir par rapport à ce qui s’est passé dans la journée et sa perception de la carte.

Tirer la carte du soir

Cette exercice est l’inverse. Vous ne tirez pas de carte le matin. Le soir, vous faites un débrifing sur la journée puis vous tirez une carte pour faire la synthèse de la journée. Par exemple, vous pourrez demander au Tarot

  • quels ont été les moments forts de ma journée
  • qu’est-ce que j’ai appris de ma journée
  • qu’est-ce que j’ai le mieux réussi dans ma journée

La carte du soir est une forme de synthèse. Elle sert à montrer ce qui doit être travaillé ou ce qui a été acquis. On travaille ici en sens inverse et donc on pourra voir des confirmation entre ce qui est, ce qui est ressenti et la carte du Tarot.

Trouver les ressemblances avec les cartes

Vous pouvez aussi proposer à votre partenaire de regarder les cartes et de chercher la carte qui semble lui ressembler le plus. On aime être flatté ou se retrouver. Puis ensuite, la carte qui semble selon lui,  vous ressembler le plus. Admettons que par exemple, lui se trouve identifier par la carte de l’Empereur et qu’il vous voit à travers la carte de l’Impératrice. Ensuite vous pourrez lui expliquer en montrant les beaux côtés de l’Empereur en quoi l’Empereur lui ressemble et faire la même chose avec l’Impératrice. S’il/elle est ouvert, vous pourrez aller plus loin…

S’aider avec les cartes du Tarot

Les cartes du Tarot sont très utiles pour demander des conseils. Si vous avez fait les exercices précédents et que votre partenaire est plus ouvert au Tarot, vous pourrez peut être passer à l’étape suivante qui est de demander des conseils au tarot sur des questions de fait.

Par exemple, vous pourrez lui demander pendant des périodes clés ou difficiles de sortir une carte du paquet au hasard pour avoir un aperçu ou un conseil par rapport à la question. En lui disant bien sur, qu’il s’agit d’un conseil et qu’il ne fait pas foi de prédiction. Cela pourra lui permettre de mieux comprendre la situation ou des éléments qui lui avaient échappés jusqu’alors.

Ainsi, par exemple, lors d’une décision difficile, il pourra être intéressant de tirer une carte et de la commenter par rapport à cette situation ensemble. Cela permettra peut-être de créer pour votre partenaire un lien émotionnel par rapport au tarot et en tous les cas de comprendre comment fonctionne le tarot et de l’amener à une forme de réalité loin de ses apriori ou de son scepticisme.

Vous pourrez également procéder de la même façon pour des événements importants comme par exemple, des achats de maisons, des achats de voitures ou encore des événements de vie comme les mariages, des choix de vie…etc.

Pour mieux comprendre votre partenaire et surtout pour arriver à discuter avec lui même sur des sujets qui vous opposent ou qui sont difficiles entre vous, vous pouvez télécharger le guide gratuit, “rétablir la communication dans le couple”

Partagez ;) !
  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  
  •