Le tirage en croix : méthode pour l’interpréter

  • Accueil
  • /
  • Blog
  • /
  • Le tirage en croix : méthode pour l’interpréter

Le tirage en croix connait un franc succès. A mon sens, il ne fait pas partie des plus simples. Malgré tout, il compte parmi les tirages le plus utilisés en matière d’interprétation du tarot bien qu’il soit aussi un des plus difficile à interpréter correctement. Il faut reconnaître qu’il n’est pas forcément évident de faire parler les cartes entre elles dans la structure de ce tirage. De plus, le tirage en croix demande d’avoir déjà un bon niveau de compréhension des cartes pour  en tirer vraiment tout son potentiel.

Pour vous aider à mieux aborder ce tirage, voici un tutoriel du tirages en croix que l’on peut trouver (tirage en croix simplifié, tirage de la croix celtique…). Une des plus grosses difficultés de ce tirage de cartes est la lecture des associations. J’aborderai aussi ce point dans cette article.

Voici 5 astuces pour

D’où vient Le tirage en croix

Les tirages du Tarot ont été inventés par des tarologues (dont certains anonymes) en fonction de leurs ressentis, de leurs connaissances…

Les tirages tout prêts permettent de mettre en place les cartes suivant des positions prédéterminées : travail, amour, obstacles, émotions, atouts… Ce qui est important, c’est de comprendre que les méthodes de tirages tout comme les significations des cartes du tarot proviennent de ressentis de personnes qui ont créés des connexions avec les cartes. Ces ressentis sont généralement personnels. Cela veut dire que vous pouvez vous aussi créer votre connexion personnelle et particulière avec le Tarot.

  • Vous pouvez aussi inventer vos propres tirages en vous guidant avec l’article, comment créer son propre tirage, ce qui vous expliquera aussi ce que sont les positions et comment les créer (guide complet).

Ceci est un aparté, mais important. Quand on débute, on a tendance à aller chercher des tirages tout faits. Cependant, le “tout fait” est comme le prêt à portée. Parfois, cela va bien et d’autres fois, c’est terrible. Pour certaines questions, il est mieux de créer son propre tirage. On pourra utiliser des tirages standards, pour les questions standards.

Reportez-vous aux articles suivants, pour bien poser vos questions, ce qui est la base de toute bonne interprétation :

Les origines du Tirage en croix

Le tirage en croix est particulier. Très connu, et très ancien, tout débutant le découvre très rapidement. On pense qu’il pourrait avoir des origines liées à l’astrologie. Le symbolisme de la croix est très fort car il met l’homme entre le ciel et la terre. Le Tarot ayant des origines spirituelles cela implique que la croix aurait pu être le symbole de la destination du Tarot. Quoiqu’il en soit, comme il y a peu de textes, il est toujours difficile de comprendre d’où viennent la plupart des traditions qui sont souvent orales.

Voici comment vous y prendre avec le tirage en croix.

Comment aborder le Tirage en Croix ?

Le tirage en croix est un des tirages les plus anciens connus à ce jour. Il en existe une variété infinie justement en raison de ces conventions et des différentes pratiques qui l’ont fait évoluer. On trouvera des tirages en croix à 5 cartes, les plus courants adaptés au Tarot de Marseille. Mais dans le monde anglo-saxon, les tirages en croix comportent plus de cartes. Il s’agit souvent de tirages en croix celtiques.

Voici un tutoriel du tirage en croix pour vous aider à bien comprendre l’esprit de ce tirage. Bien souvent, le tirage en croix est présenté de manière réductrice, c’est à dire qu’il est réduit à un simple tirage de 4 ou 5 cartes.  En fait, il existe une multitude de variantes et c’est ce qui en fait un outil passionnant quand on sait le maitriser.

Vous pouvez utiliser des tirages en croix de 5 cartes, ou 9, 10 cartes…

tutoriel tirage en croix

 

Dans son essence, on peut lui faire dire tout ce que l’on souhaite car il permet d’aller très loin dans l’analyse, c’est ce que je présente dans le bonus de ma formation, Lecture du Tarot, combinaisons et associations

La forme simplifiée du Tirage en croix

Le tirage en croix est souvent utilisé sous la forme de 4 à 5 cartes. Et c’est très bien, car il n’est pas nécessaire de sortir beaucoup de cartes pour avoir des réponses. Les positions des cartes correspondent à la convention. On appelle la case attribuée à la carte, un position. Il s’agit de donner une valeur à la carte se trouvant dans une position déterminée.

Ainsi dans l’exemple ci-dessus, on détermine par convention avec le Tarot que la carte de gauche représentera le consultant. Que la carte de droite, représentera tout ce qui est en contre ou les difficultés par rapport à la question.

Vous êtes libre de décider de la position que vous souhaitez attribuer à votre tirage du Tarot.

Cependant, il faut le faire avant de tirer les cartes et après avoir posé la question.

Les positions du Tirage en croix simplifié

Traditionnellement, vous trouverez dans tous les manuels les positions suivantes : carte de gauche, consultant, carte de droite, tout ce qui est en contre, les obstacles. La carte du haut, le conseil et la carte du bas, la solution. Enfin, la carte du centre, la synthèse.

Dans le Tirage en Croix, la convention la plus courante est celle que vous trouvez dans le schéma ci-dessus. Mais vous pourrez trouver des variantes qui sont aussi intéressantes comme par exemple :

Description des positions

  • La carte en position 1 (à gauche) peut représenter tout ce qui est favorable par rapport à la question posée. A noter que cela veut dire que la carte sera interprétée dans son aspect positif. Elle pourra correspondre au pour, si par exemple vous tirez toutes les cartes à l’endroit.
  • La position 2 (à droite) annonce tout ce qui est défavorable par rapport à la question posée.  A noter que cela veut dire que la carte sera interprétée dans son aspect négatif. 
  • En position 3 (en haut de la croix), la carte peut énoncer le conseil à suivre. Ou encore, une intervention externe favorable ou non. Mais on se rend compte que bien souvent, les difficultés viennent plutôt du consultant lui-même qui crée des blocages souvent inconsciemment. Donc je préfère interpréter cette carte comme un conseil ou une mise en garde. En général, cette position est souvent un peu difficile à interpréter.
  • La carte en position 4 (en bas de la croix) nous annonce le résultat de la question et ses conséquences. Cette carte représente la réponse à la question. En fonction du tirage (de la dominante), elle pourra être interprétée sous son aspect négatif ou positif.
  • La carte de synthèse en position 5 (au centre de la croix) peut être tirée au hasard ou calculée. Cette carte donne une synthèse du tirage, le résumé et quelques précisions supplémentaires.

En dernier, on peut ou pas (c’est un choix) tirer une cinquième carte qui pourra être tirée au hasard ou bien calculée suivant les règles présentées dans le livre Méthode pratique du tirage en croix.

Le tirage en croix 9 à 10 cartes (la croix celtique)

Le tirage que l’on trouve souvent en exemple, notamment dans les livres anglo-saxon, revêt cette forme plus complexe.  Il est assez similaire du précédent mais contient quelques informations supplémentaires sur le passé et l’environnement. Cela enrichira le tirage qui a souvent besoin de précisions. Mais, cela le rend un peu plus complexe dans son interprétation également.

Voici les positions des cartes :

  • Le présent ou ce qui se trouve dans l’état d’esprit du consultant – carte 1
  • Le problème ou l’opposition face à la question. Tout ce qui pourrait empêcher la question de se réaliser – carte 2
  • Tout ce qui a conduit le consultant à la situation présente – carte 3
  • Ce qui pourrait se passer dans un futur proche par rapport à ce qui a été découvert dans les 3 premières cartes – carte 4
  • La conclusion, ou l’objectif final au regard de la situation pour résoudre la question – carte 5

La colonne à droite de la croix :

  • Le conseil pour savoir et comprendre comment aborder la question – carte 6
  • Les influences externes (personnes, situations, énergies…) qui ont une influence sur la question – carte 7
  • Les peurs ou les espoirs imbriqués dans le désir de résolution de la question – carte 8
  • La conclusion finale, vers quoi va finalement tendre la situation et la direction qu’elle va prendre. – carte 9

Exemple de tirage en croix simple

La question de Patrick

Patrick demande :  Quelle direction donner à mon entreprise ? Dois-je embaucher plus de personnes ?, Faut-il continuer mon activité telle quelle ? Comment transformer mon offre ? Patrick se pose beaucoup de questions assez différentes. Aussi, le Tirage en croix permettra ici d’avoir un panorama général de la situation et ensuite d’approfondir éventuellement avec des tirages plus précis sur d’autres points. Cet exemple est développé dans la vidéo et je vous y présente deux astuces pour lire ce tirage en croix.

Voici les cartes du tirage

tirage en croix

L’Impératrice à l’envers représente Patrick. Visiblement, il ne sait pas trop comment se projeter dans son affaire. Il est un peu perdu. En plus, il semble déconnecté de son feeling de chef d’entreprise. C’est sans doute pour cela qu’il s’interroge sur la direction à donner à son entreprise.

L’Arcane sans nom est la carte en contre. Elle représente les obstacles ou les difficultés en rapport avec la situation de Patrick. Ici, on constate que la carte à l’envers semble indiquer qu’il est attaché à une façon de fonctionner. Même si ce qui est connu est plus confortable, apparemment, ici, cela est plutôt un obstacle. Cependant, le Tarot semble montrer que c’est pour cela qu’il ne se projette pas. On comprendrait ici, qu’il est nécessaire de changer son approche de son activité pour rebondir.

La carte conseil, le cavalier de bâtons, est la seule carte à l’endroit de la croix. C’est aussi, la meilleure réponse à la situation. On dirait bien, que le Tarot demande à Patrick d’être à l’écoute de son intuition. Mais plus encore, de faire ce qui le passionne. De foncer sur ce qui l’intéresse.

Les réponses du Tarot

Si on compare cette carte à la carte de la solution, la reine de deniers à l’envers, on obtient la confirmation qu’effectivement, Patrick doit cesser de travailler comme une fourmi. La reine de deniers donne l’impression d’être trop appliquée. De vouloir faire tout ce qu’elle peut. Mais, elle a sans doute la tête dans le guidon et c’est pour cela qu’elle est à l’envers dans la solution.

La réponse du Tarot apparait ici plus sous la forme de “Si tu veux avancer, ne fais pas…”, Plutôt que “Voici mon conseil, fais cela”. Le Tarot dit, laisse faire, écoute ton intuition et arrête de travailler comme un fou. Ne regarde pas tant ton chiffre d’affaire, n’ai pas peur de manquer d’argent. Si tu suis ton instinct, tu seras heureux et en plus tout ira mieux.

La carte de synthèse, le valet de coupes à l’envers, semble donner la tendance générale du tirage en croix de Patrick. Il n’est pas assez en connexion avec sa partie créative. Celle qui s’émerveille de tout et qui est pleine d’enthousiasme. En travaillant trop, Patrick a perdu la magie qui l’a animé quand il a lancé son entreprise.

Application pratique de la lecture des associations dans votre tirage

Pour bien comprendre comment fonctionnent les associations,  amusez-vous à comparer les cartes “conclusion” de votre tirage en croix.

  • Quelles sont les similitudes, les différences ?
  • Quelles est la synergie entre ces cartes ?
  • Détectez le niveau conscient et le niveau inconscient dans leur message.

Si ces cartes sont dans la même énergie, la solution sera plus facile à atteindre. Sinon, essayez de comprendre l’impact des cartes dans la réalisation de la question.

Comparez les cartes présentant le futur proche et la conclusion.

  • Essayez de déterminer comment les événements ou l’information contenue dans la carte du futur proche a une influence sur la carte de la conclusion.
  • Consultez la carte conseil pour savoir comment aborder la situation.

Procédez ainsi avec toutes les cartes. Ensuite, quand vous aurez fini, faites la synthèse des informations que vous aurez trouvé.

Travailler vos associations et combinaisons dans un tirage

Comme vous l’aurez compris dans cet article, le tirage en croix passe aussi beaucoup par une compréhension des associations des cartes. Il est difficile d’interpréter un tirage du tarot seulement en interprétant les positions, lames par lames. Il faut aussi les faire parler entre elles de manière à créer un message cohérent. Comprendre la dynamique qui existe entre les cartes rend le tirage vivant. Et c’est là que cela devient intéressant. La plupart des lecteurs du Tarot se contentent de lire les positions de chaque carte. Mais c’est en cherchant les interconnexions que la magie du Tarot surgit.

Lire les cartes en association permet de tirer le meilleur partie du tirage.

Pour approfondir votre lecture des cartes, vous pouvez suivre la formation en ligne : “Lecture du Tarot, associations et combinaisons”. Cette formation répond à vos questions. De plus, le bonus de la formation est une leçon entière (plus de 20 vidéos) sur le tirage en croix.

  • Si vous connaissez la signification de chacune des cartes, mais n’arrivez pas à les faire parler ensemble
  • Vous n’arrivez pas à donner les bonnes significations aux cartes en fonction de vos tirages
  • Les associations de cartes vous laissent perplexe et ne savez qu’en déduire

Vous apprendrez comment interpréter les cartes ensemble, deux par deux, puis en combinaison dans des tirages.

Précision sur le type de tirage en croix choisi

Quelle que soit sa version du tirage, il s’agit toujours du même tirage qui permettra d’avoir une vision plus ou moins élaborée de la réponse.

Il va de soi que certaines réponses n’ont besoin que de 4 cartes. D’autres beaucoup plus complexes nécessiteront au moins 10 cartes. On pourra aussi faire évoluer le tirage en fonction de la question et des réponses apportées par les cartes en augmentant progressivement le nombre de cartes en jeu. Par exemple, la version comprenant les “espaces temps” est une version à 16 cartes.

Ainsi, le tirage en croix permettra non seulement de connaitre :

  • la psychologie du consultant,
  • les obstacles,
  • la résultante finale de la question,
  • mais on pourra aussi tracer l’évolution de la question à travers les espaces temps qui seront au nombre de 4 (les 4 coins de la croix) et qui seront obtenus par réduction théosophique des cartes de chaque angle.

Il existe encore des versions où il est possible de connaitre un point particulier concernant l’environnement du consultant. Ou encore ses émotions au moment de la réalisation de la question. Le système est alors toujours le même. Il s’obtient par addition de certaines positions des cartes.

Dans la formation Lecture du Tarot, combinaisons et associations, je développe en détail toutes les possibilités du tirage en croix en partant de la forme la plus simple à la plus complexe.

L’intérêt du tirage en croix, c’est son potentiel et ses possibilités évolutives qui sont pratiquement infinies

A quoi servent les tirages

Question qui pourra paraître redondante et pourtant… Les tirages sont des outils pour décoder le Tarot. Ils sont une forme de convention passée entre le tarologue et son jeu de Tarot. Et c’est le mot “convention” qui est important. Vous pouvez créer des tirages du Tarot à l’infini.

De plus, toute lecture avec le Tarot est aussi une convention. C’est un accord passé qui va impliqué que ce que l’on décide, les règles que l’on propose, sont les règles qui seront en vigueur entre nous et le Tarot. C’est pour cela que suivre des règles édictées par d’autres, en sachant que c’est surtout une connexion avec l’inconscient, n’a pas vraiment de sens.

Cela implique beaucoup de choses. Par exemple, si vous prenez le tirage en croix et que vous décidez de tirer la 5ème carte au sort, c’est une convention par rapport à celle d’additionner cette dernière carte. Est-ce que cela change le message du Tarot ? Non. Le but est simplement de permettre à votre inconscient de communiquer par une forme, un canal. Disons de décider des règles de la communication de manière souple et conventionnelle.

Les règles, les dogmes sont des carcans qui enferment l’esprit entre quatre murs. Le Tarot est justement l’inverse. Tout apriori, toutes convictions, toutes règles auxquelles on s’accroche, sont le signe d’un enfermement de l’esprit (et souvent de peurs cachées). Je vous laisse réfléchir à cette dernière phrase extrêmement importante pour permettre à votre intuition de s’exprimer librement.

En matière de Tarot, tout est très souple. Vous pouvez utiliser un tirage du Tarot particulier avec un jeu de carte particulier… D’ailleurs, certains tirages pourront apparaître plus parlants que d’autres.

Les cartes jouent le jeu et répondent très bien aux accords passés :).

Pourquoi le tirage en croix plutôt qu’un autre ?

Cela est question d’affinité et de goût. Certains tirages pourront paraître plus parlants que d’autres. Certains types de tirages s’adapteront mieux à certaines questions que d’autres. Le tirage en croix offre beaucoup de souplesse mais finalement, il n’est pas le seul.

Et en définitive, tout cela est affaire de convention, encore une fois. Il ne faut pas oublier que les cartes sont un support et qu’elles ne vous donneront pas forcément les obstacles là où vous pensez les trouver : La résultante en haut de la croix et la synthèse en bas.

Un tirage est une sorte de fil d’Ariane qui permet une lecture.

C’est un chemin qui permet de ne pas se perdre. Un fil directeur souple mais présent qui permet de guider le tarologue dans son interprétation. Ce qui compte, c’est sa globalité.


Redessinez votre vie, Créez votre futur, Agissez !

Consultez Toutes les formations sur le Tarot

Programmes, types de formations, durée des cours, formes des cours, prix...

Rendez-vous sur la page de présentation de toutes les formations sur le Tarot