Histoire du Tarot de Marseille
Menu Fermer

Histoire du Tarot de Marseille

Likez
Follow by Email
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Pinterest
Pinterest
Instagram

Bien que les origines du tarot se perdent dans la nuit des temps, et que l’on ne sache pas exactement comment le Tarot de Marseille est arrivé en Europe, on constate déjà sa présence au Moyen Age…

D’ailleurs les cartes font souvent référence à des figures médiévales, et il est très possible qu’il ait commencé à prendre son essor à cette époque-là.

C’est aussi à ce moment-là qu’apparaît le mot Tarot écrit taro et qui voudrait dire “roue”, comme la roue de la vie ou de l’existence. Ce tarot aurait le même sens, que nous lui prêtons-nous aujourd’hui, c’est-à-dire : des cartes symboliques.

Au départ, il semblerait qu’il s’agissait d’un jeu de carte utilisant des arcanes majeurs et mineurs. Ce serait les bohémiens et les Tziganes venus d’Italie ou d’Espagne qui auraient introduit le jeu en France et s’en seraient servis comme support pour dire la bonne aventure.

Ils l’auraient ainsi détourné de sa signification symbolique première qui était celle de la transmission des connaissances ésotériques telle qu’elle avait été prévue par les Grands Sages..

Le Tarot de Marseille en France

En n’entend parler officiellement du tarot en France que vers la fin du XVIéme siècle. Mais il devient très vite célèbre et c’est à Marseille que l’on trouve le centre de production le plus important des lames.

Ses illustrations moyenâgeuses ont été redessinées en 1760 par Nicolas Convers, Maître Cartier et Imagier du Roi. C’est ce tarot qui servit de base ensuite pour les reproductions de Paul Marteau en 1930. Il fut édité par la Maison Grimaud et il est considéré comme le plus pur, le plus fidèle et le plus authentique des tarots dans la tradition (couleurs, formes, symbolisme, figures, ordre des arcanes). Par contre on peut constater que son iconographie l’est beaucoup moins.

En fait il semblerait que le tarot que nous connaissons aujourd’hui auraient été dessinés à la fin du XVIIéme siècle ou au début du XVIIIéme. Ainsi suivant les documents les plus anciens que nous connaissons à ce jour : le Tarot de Charles VI et le Tarot de la famille Visconti, il y aurait des différences notables entre les figures du XVéme siècle et celles du Tarot de Marseille. Et ces différences (de couleurs, de formes et de dessins) peuvent être observées sur chaque lame.

En conclusion, le fait qu’il soit impossible d’attribuer à un ou des auteurs le tarot ou d’arriver à cerner quelles pourraient être ses origines, tend à démontrer qu’il s’agirait d’une création collective qui pourrait se situer sans doute vers la fin du Moyen Age

Likez
Follow by Email
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Pinterest
Pinterest
Instagram
Posted in Débuter avec le Tarot

Bad Behavior has blocked 3146 access attempts in the last 7 days.

Vous aimez ce blog? Partagez :)