Premier tirage avec le Tarot - Comment toujours les réussir ?
Menu Fermer

Premier tirage avec le Tarot – Comment toujours les réussir ?

Likez
Follow by Email
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Pinterest
Pinterest
Instagram

Réussir son premier tirage avec le Tarot n’est pas évident. Quand on débute , on est généralement pressé de comprendre les cartes et de pouvoir interpréter un tirage avec le Tarot.

Cependant, il ne faut pas oublier que le tarot est surtout un outil, un support, un moyen de communication avec l’inconscient. Il est donc plus important de développer sa propre relation avec le tarot que de chercher à acquérir un savoir mental qui ne repose pas sur l’intuition ou sur le canal de l’inconscient. Pour vraiment réussir ses premiers tirages avec le Tarot, il faut accepter de prendre un peu de temps. Le temps d’arriver à créer une connexion avec le Tarot.
Dans cet article, nous allons voir par quel tirage avec le Tarot commencer pour réussir vos premières interprétations.

  • Règles d’interprétation de base
  • Premier tirages avec le tirages

Je tiens à préciser qu’il n’existe pas de tirages avec le Tarot types pour des situations types. La complexité de l’âme humaine fait que toutes les situations sont différentes et que toutes les histoires sont différentes.

Que peut-on demander dans un tirage avec le Tarot

tirage avec le TarotLe Tarot peut être utilisé pour pratiquement savoir tout ce que l’on veut. A cela, il faut adapter ses tirages pour bien axer la réponse. Il faut tenir en compte, que plus une question aura été réfléchie et sera ouverte, plus la réponse sera intéressante. On peut utiliser le tarot à diverses fins, connaissance personnelle, planifier votre vie, divination…

Le plus courant est la réponse à une question précise. Mais il est possible aussi que l’on souhaite connaître l’évolution d’une situation. Ou encore de manière plus précise, ce que pense une personne (généralement chère à notre cœur) de nous (voir les tirages d’identité et le tirage interrelationnel)

Le tarot peut aussi être utiliser dans un but de développement personnel en interrogeant à ce moment-là le tarot sur notre état intérieur et en faisant des tirages pour connaître le chemin vers une meilleure connaissance de soi…

Pour mieux comprendre l’intérêt des questions conseils, je vous renvoie à la lecture de l’article sur comment bien poser sa question au Tarot.  Assurément le Tarot donne de très bons résultats dans le domaine du conseil. Et cela quelque soit la thématique (développement personnel, connaissance de soi, planification, connaissance d’une autre personne, décisions à prendre, stratégie à adopter…etc.)

Comment réaliser votre tirage avec le Tarot

Pour débuter, il faut rester simple. Voici quelques règles d’interprétation de base

  • Ne pas tirer trop de cartes à la fois
  • Ne posez pas la même question plusieurs fois de suite
  • Si la réponse ne vous parait pas clair, il ne faut pas céder à la tentation de tirer des cartes supplémentaires (ce qui risquera de vous embrouiller d’avantage).
  • Ni à l’autre tentation qui est de couvrir les cartes pour avoir des précisions sur une carte en particulier (vous n’aurez pas plus d’information au début et vous ne saurez plus quelle interprétation choisir).
  • Évitez de chercher les réponses toutes faites (et trop nombreuses) dans les manuels…

2 modèles simples de tirage avec le Tarot

Le tirage en 3 cartes

On utilise le tirage en trois cartes pour connaître l’évolution d’une situation d’un point A à un point C. Ce tirage a l’avantage d’être simple. Il met en jeu peu de cartes. On peut longuement se concentrer sur le ressenti de chacune des cartes. Il est par ailleurs rapide, ce qui est important quand on commence. Car tirer les cartes surtout dans des tirages complexes est très fatiguant.

Exemple de tirage avec le Tarot à trois cartes :

Tout d’abord on définit la question : Par exemple, “Mon ami est parti en claquant la porte. Est-ce qu’il y a des chances pour qu’il décide de me recontacter dans les jours à venir ?”

On ne demande pas au Tarot s’il va me recontacter mais si les probabilités par rapport à la situation présente. On se concentre ici pour savoir si son ressenti présent (celui de l’ami) va dans le sens d’un contact futur.

Une fois la question posée, on tire trois cartes du paquet. Par exemple, on définit les positions du tirage suivantes : Passé – Présent – Futur ou à venir (à noter que j’ai pris exprès ces positions pour vous montrer que les tirages ne sont pas tous sur du “contre” ou du “pour”).

Savoir Créer Et Lire Des Positions

tirage avec le TarotUn tirage avec le Tarot est toujours construit suivant des positions qui représentent des éléments importants. Par exemple, le “pour”, le “contre”, la “synthèse”… Cette structure est importante et doit être respectée. La plupart des tirages avec le Tarot connus ont déjà des positions prédéterminées.

Les position sont un parcours de lecture qui nous permet de comprendre le sens de la carte en fonction de sa position. Cela veut dire qu’il faut être rigoureux lorsque vous décidez de faire un tirage.

  • Bien noter les positions des cartes,
  • A quoi elles correspondent
  • Et ensuite interpréter les cartes en fonction de leur position.

 A titre d’exemple, le Soleil est une des plus belles cartes du jeu. Dans un tirage avec le Tarot, si elle se trouve dans la position du “pour”, elle sera très positive et montrera par exemple la création d’un couple, le grand amour, la réussite, un esprit clair….etc.

Si en revanche, cette même carte se trouve en “contre”, il conviendra de comprendre qu’il s’agit de son aspect négatif. Dans ce cas-là, elle indiquera peut être un trop fort orgueil, un manque d’amour, une situation sentimentale qui est dans l’impasse, le fait de ne pas vouloir voir les choses en face…etc.

Pour mieux comprendre comment fonctionnent les positions, vous pouvez vous reporter à l’article sur comment créer un tirage, vous y trouverez les explications et la méthode pour créer des positions correspondant à vos questions.

Interprétation du tirage :

Dans le passé (historique de la question), qu’il y a eu des paroles et des écrits (sans doute communication par voie électronique) qui au présent (situation actuelle) ont mené à une rupture par rapport à ce qui a été dit.

Autrement dit, la situation présente est celle de l’éloignement et de la rupture (de la relation) par rapport à l’état passé. Ce qui implique que la personne est partie et qu’elle est en rupture par rapport à ce qui a été vécu et dit par le passé. Mais dans le futur (probabilité par rapport à ce qui s’est passé et ce qui est dans le ressenti de l’ami), il est fort probable qu’elle revienne car elle a de réelles sentiments. Il lui est sans doute nécessaire de vivre une rupture (par éloignement) pour mieux se rendre compte de ses sentiments.

Le tarot et son utilisation est une histoire personnelle.

Par souci de simplicité toutes les cartes ont été analysées dans leur aspect positif. Quoiqu’il en soit, par rapport à l’ensemble du tirage, les cartes doivent ici être prises dans leur sens positif.​

Pour aller plus loin et travailler de manière intuitive le tarot, rendez-vous sur l’Interprétation intuitive des arcanes majeurs. Dans cette formation, vous apprendrez  comment développer votre capacité intuitive pour adapter le message des cartes à la situation.

Le tirage en croix (simplifié)

Le tirage en croix est de loin le plus connu. Il est aussi appelé tirage de la croix celtique. Il existe une infinité de variation de ce tirage du plus simple au plus complexe. C’est un bon tirage avec le Tarot qui permet de répondre précisément à une question. Il pourra aussi apporter des éléments de réponses supplémentaires au fur et à mesure de sa complexification sur les personnes impliquées dans la question, leur psychologie, les réactions et émotions face à la question dans le futur, la meilleure attitude à adopter face à la situation…etc

méthode du tirage en croix

Plus d’exemples sur le Tirage en croix dans l’article : réponse à une question sentimentale avec un tirage en croix 

Comment calculer la 5ème carte de la croix ?

La carte de synthèse du tirage en croix pourra être soit tirée au hasard, soit calculée. Dans un premier temps, pour débuter avec le tarot, je vous conseille de tirer la carte au hasard. C’est plus simple, et la main guidée par l’inconscient est beaucoup plus révélatrice qu’une carte calculée.

Quoiqu’il en soit et pour satisfaire les plus exigeants, je vous donne les deux méthodes de calcul de la carte de synthèse.

1) Calcul par réduction

La réduction théosophique consiste à soustraire les nombres entre eux par rapport à un postulat. Dans le cas du tirage en croix, on additionnera tous les arcanes présents (les quatre arcanes tirés au sort du tirage) puis on additionnera les chiffres du nombre total obtenu.

Voici un exemple :

On tire, l’impératrice, l’arcane dans nom, le soleil et le jugement. Nous procéderons à l’addition suivante : 3 + 13 + 19 + 20 = 55

Pour effectuer la réduction, nous additionnerons les chiffres entre eux, soit 5 + 5 = 10 Donc La Roue de Fortune en carte de synthèse.

Cas du Mat : le Mat ne porte pas de chiffre. Il est donc équivalent à 0

2) Méthode Modulo

Je n’aime pas trop cette méthode, mais elle est parfois présentée.  En reprenant l’exemple ci-dessus, cette méthode consiste à retirer le nombre des arcanes majeurs (22) au chiffre obtenu lorsqu’il est supérieur à 22. Ainsi nous aurons dans l’exemple précédent ; 55 – 22 = 33  

33 étant encore supérieur à 22 nous soustrairons encore une fois 33 – 22 = 11 Soit la carte de La Force. Vous aurez sans doute noté que le résultat est différent suivant la méthode utilisé. 

Mon conseil sur les formules mathématiques

Les combinaisons mathématiques peuvent être intéressantes. Cependant, si on prend les additions possibles par rapport à un nombre déterminé. Par exemple, la carte de l’Impératrice (le nombre 3) ne peut être obtenu avec les 22 lames du tarot que de cette façon (que si la somme fait 3 ou 30), à savoir : 30 = 1+2+17+10  / =1+2+7+20 / = 1+3+16+10 /= 1+3+6+20 /= 1+4+15+10 /= 1+4+5+20 /=1+5+14+10

Il n’y a pas de possibilités infinies de combinaisons mais seulement un petit nombre. Ainsi la réduction est aussi réducteur de ce que le Tarot pourrait donner comme message. C’est pour cela que le mieux est sans doute de toujours privilégier lorsque cela est possible (et pour les premiers tirages avec le Tarot) de tirer les cartes au hasard.

Les associations de cartes (les laissées pour compte)

Il est indispensable d’intégrer la notion d’association de cartes dès le début de votre pratique. Une association de cartes peut représenter une infini nombre de possibilités en fonction de la personne, de son histoire et de son ressenti. C’est cela que je vous propose de travailler de manière à être libre et à développer votre propre relation et votre propre langage avec le Tarot.

Cela veut dire que vous partez de bases telles que celles que vous trouvez dans les livres ou les exemples qui vous sont donnés par exemple à travers les articles de blog, les livrets qui accompagnent les jeux, les guides et les formations que vous pouvez trouver. Par la suite, vous construisez votre propre interprétation (ressenti) du Tarot et vous pourrez alors même faire évoluer vos tirages ou en créer de plus appropriés à votre façon de faire ou de ressentir.

La seule contrainte qui vous est imposée pour débuter vos tirages avec le Tarot est de respecter les règles du Tarot.

  • d’une part pour poser votre question
  • d’autre part dans son esprit.

En effet, le Tarot est un outil de développement personnel, un guide. Il ne sert pas à prédire l’avenir mais simplement à vous donner les potentialités de réalisation d’une situation à partir des dominantes de l’instant présent.

Vous trouverez d’autres conseils et des méthodes pour vous aider à débuter avec le Tarot dans les différentes thématiques du blog (tutoriels sur le Tarot, tirages avec le Tarot, débuter avec le Tarot…)

Likez
Follow by Email
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Pinterest
Pinterest
Instagram
Posted in Méthodes de Tirages du Tarot

Bad Behavior has blocked 2873 access attempts in the last 7 days.

Vous aimez ce blog? Partagez :)