2020 – L’année du Jugement ?

minutes de lecture

La carte du Jugement du Tarot rappelle la parole de Dieu à travers le message de l’ange. Ici l’ange semble annoncer quelque chose d’important qui est accueilli avec ferveur par les personnages au bas de la carte. Que l’on utilise le Tarot de Marseille ou le Rider Waite, l’année 2020 rappelle étrangement l’année du Jugement. Même si dans la logique le chiffre “2020” ne devrait pas donner en résultat 20 mais plutôt 40 ou 4, il y quand même des choses qui intriguent. Aussi, je me suis permise une libre adaptation de la lecture des chiffres de l’année 2020.

2020, l’année du Jugement ?

année du jugement On peut regarder le chiffre “2020” de plusieurs façons; Soit en additionnant les 2 qui le composent, ce qui nous donne 4, soit la carte de l’Empereur. Carte également intéressante et que je n’exclurais pas de la lecture de la date 2020. A mon sens, l’année 2020 contient en elle-même un 4 et deux 20. A ce titre, l’Empereur est aussi sans doute réalisé mais au niveau plus global. Mais j’aime bien, considérer aussi que l’année 2020 est une allitération du chiffre 20. Quoiqu’il en soit, il semblerait bien que cette année se soit inscrite sous l’aile de la carte du Jugement dans son esprit et de celle de l’Empereur dans son expression de l’autorité.

Lire l’article sur l’Empereur, pour mieux comprendre toutes les significations de la carte

Cette année nous a catapultés vers des sphères que nous pensions, dignes de la science fiction. Tout comme le Jugement peut aussi faire penser à l’apocalypse.  Suite aux événements que nous vivons, nous ne pouvons nous empêcher d’avoir en échos certaines ressemblances de scénarios avec certains films (Equilibrium, Darkest mind, Bienvenue à Gattaca, Matrix, World War Z…et bien d’autres), certains livres… ou même le souvenir de certains régimes… Mais la carte du Jugement nous invite aussi à prendre conscience de notre responsabilité.

L’enseignement des cartes du Tarot

Tout cela d’un point de vue du Tarot semble très révélateur des forces en présence. L’Empereur et le Jugement s’opposent ici et créent une atmosphère dynamique et pleine de rebondissements. Ces deux cartes en associations, pour n’en exclure aucune de cette date clé (l’année du Jugement) montrent la confrontation du pouvoir matériel (l’Empereur) et la destinée de l’homme (le Jugement). Deux forces qui tirent de part et d’autre du balancier de l’équilibre qui est un des enseignements principaux du Tarot qui apparait aussi dans la carte de Tempérance.

Cependant, le Jugement bien qu’il claironne une sentence qui pourra avoir des conséquences tragiques si les humains ne l’écoutent pas (seulement certains seront sauvés. C’est à dire ceux qui écouteront la parole de l’ange), porte en lui également un immense espoir de guérison et de salvation. Parce que oui, le Jugement est aussi une carte de guérison. Elle fait référence au  “Dis seulement une parole et je serai guéri” de l’Évangile, mais aussi à tous les travaux de Grindler et de Erickson et bien d’autres. En tous les cas, à tous ceux qui ont travaillé sur l’énergie des mots et leur pouvoir sur le psychisme et même sur les objets et les éléments.

Avec les mots, nous pouvons tuer, nous pouvons libérer et nous pouvons aussi guérir. Les mots sont porteurs d’énergie. En fonction du souffle dont ils sont chargés, ils pourront guérir ou détruire. Sommes-nous en train de nous détruire ou de nous guérir aujourd’hui ? Question intéressante posée justement par l’année du Jugement.

La guérison du Jugement

jugement du TarotLe Jugement nous met face à nous-même. Donc la capacité à sortir guéri (spirituellement) dépend de chacun et de comment il porte et reçoit les mots.  La carte du Judgment Rider Waite Jugement est une carte initiatique. Seuls ceux qui seront prêts à entendre le message de l’ange pourront l’entendre et seront guéris. Parce que son message pourtant assourdissant n’est destiné qu’à ceux qui peuvent être sauvés. Il y a comme une forme de brutalité ici, dans cette dernière station du Tarot. Le dernier appel avant la fin.

La carte du Tarot de Marseille met en scène 3 personnages dont un semble sortir de sa tombe, les autres priant pour son salut ou leur salut. Le Rider Waite se veut plus universel. La parole guéri et l’humanité connait une résurrection.

A travers lui, on pressent l’arrivée du Monde. Monde nouveau, différent. Car plus rien ne sera plus jamais comme avant. Le passage par le Jugement a transformé les Êtres. Ceux qui ont entendu, comme ceux qui n’ont pas entendu. Le Jugement est une porte initiatique, un passage vers un Monde de renouveau. Si on regarde la carte du point de vue de l’archétype (archétype du renouveau), on comprend qu’il y a un processus en route. Quelque chose s’est passé et plus rien ne sera plus jamais comme avant. Car renaitre est naitre à nouveau et donc Être.

L’avènement de l’Être nouveau

Cette carte très emblématique du Tarot montre l’ultime appel. Celui qui sauve, non pas le corps, mais l’âme. Il ouvre la porte à l’être régénéré qu’il sent en devenir. Celui qui a développé une autre écoute.

Les étapes précédentes éprouvantes ont permis une vision et une écoute différentes et plus subtiles. L’homme s’est formé parfois par la souffrance (L’Arcane sans nom, La Maison Dieu…) à comprendre qui, il est et ce qu’il doit écouter. Le messages est clair maintenant, la voix de l’âme peut se faire entendre. Je ne peux que trouver un extraordinaire enseignement dans l’année du Jugement qui ne nous laisse d’autre choix que celui justement de se connecter à notre âme pour entendre clairement son message.

En sauvant l’âme, le corps connait la résurrection. La carte est l’avant dernière du Tarot. La suivante, le Monde indique que l’appel a été entendu. C’est la plénitude au sens spirituel du terme.
Ce qui implique que celui qui n’a pas entendu l’appel n’ira pas vers le Monde. Il sera déchu et retournera sans doute au début du parcours initiatique du Tarot

Lire l’article, le voyage du Bateleur et le secret, pour connaître le parcours initiatique du Tarot

Une petite précision suivant la vision du Jugement

Il ne faut pas confondre le Tarot avec les désirs terrestres de possession et de pouvoir. Le Tarot fait fi de tout cela. Pour lui, le plus important est l’Homme et sa réalisation ultime, bien au-delà de son incarnation.

Le Jugement est donc une très belle carte qui nous invite à voir la vie autrement. Il nous demande d’être à l’écoute et donc ouvert. De faire partie de ceux qui tourne leur esprit vers autre chose que le monde matériel, pour entendre l’appel. Or cet appel n’est pas dans le monde physique, aussi, il faut aiguiser ses sens pour l’entendre dans une autre dimension.

Ce qui nous amène à dire que regarder cette année 2020 comme une année catastrophique n’est peut être pas ce qui nous est demandé par la carte du Jugement.

En effet, le Jugement nous demande aussi de tourner notre regard sur nous-même. D’être l’observateur et nous ne pas nous identifier à ce que nous croyons être une réalité. Ne pas nous identifier à toutes les émotions ambiantes. Le Jugement est avant tout une carte de retour sur soi. Nous sommes responsables de ce qui est et de ce que nous sommes, et c’est ce qu’il claironne aussi.

Pour bien comprendre le message du Tarot, lire l’article, le vrai message du Tarot, sommes-nous en mesure de le comprendre ?

Le Jugement accorde à tous les Liberté d’être, de penser et de décider. Le choix fait partie du libre arbitre. Le mot Liberté y est fortement associé. Et cela nous renvoie aussi à cette année, où nous avons enfin pris conscience du sens véritable du mot Liberté. La liberté, l’amitié, la santé, le partage, les voyages…Car c’est lorsqu’on est sur le point de perdre quelque chose, que l’on découvre combien c’était précieux. Le Jugement est aussi une carte de prise de conscience. A mon sens, c’est la dernière station avant “l’autoroute vers le ciel”.

Surmonter 2020, peut être une question d’attitude ?

année du jugement Aussi, cette année ne peut que s’inscrire pleinement justement dans l’enseignement du Jugement, qui nous remet face à nous-même et à notre responsabilité, mais aussi face à la société. Nous sommes coresponsables du monde que nous construisons ou que nous laissons construire.

Mais le Tarot nous apprend aussi à développer notre conscience et à augmenter notre taux vibratoire. Aussi, l’année du Jugement est également une année positive. Si nous regardons, pour ne prendre que quelques exemples, des entreprises ont réagi avec créativité face aux challenges imposés, des familles qui se sont retrouvées parce qu’elles ont passées plus de temps ensemble, d’autres liens se sont tissés… Les personnes qui ont pris conscience de qui elles étaient et leur rôle dans la société…etc.

Enfin, si on observe les personnages sur la carte, on constate qu’ils font tous preuve de gratitude envers l’ange. La gratitude est une des clés de la compréhension de qui nous sommes et de notre mission d’apprentissage sur terre. La gratitude de ce que nous avons, mais aussi de toutes les choses qui nous servent de leçon. Car notre passage sur terre est à but d’apprentissage. Le savoir et agir en conséquence, c’est cela qui nous permettra de vivre la carte du Jugement dans les meilleures conditions et d’accéder ensuite à la carte du Monde, convertis en des Êtres nouveaux.

SAM

Je suis la fondatrice du chariot. Au cours des dernières années, j'ai créé plusieurs formations pour apprendre le Tarot intuitivement.

En dehors de mon travail, je passe beaucoup de temps à lire, apprendre et développer mes compétences et à aider d'autres personnes à développer les leurs.

Sur le Chariot, je veux vous aider à être un meilleur interprète du Tarot et à devenir acteur de votre vie.

En savoir plus sur moi

Plus d'articles sur la même thématique

Une vision de l’espace temps (et ses conséquences) suivant la Roue de Fortune
La carte du Pape, comment la comprendre vraiment ?
Le Bateleur du Tarot – Interprétation du Tarot de Marseille
11 cartes qui présentent l’ego dans le Tarot

Découvre un moyen d'accélérer significativement ton apprentissage du Tarot